Saom AD


 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 ae. Follow my track ᛃ Alfgeir

Aller en bas 
AuteurMessage
Vanka
Admin
avatar


Points : 1360
Crédits : Sigyn / Astra

Face to face
Allégeance : Camp 3
Fonction : dsff
Champ 2 : zd

MessageSujet: ae. Follow my track ᛃ Alfgeir   Mer 7 Nov - 11:10

Follow my track
L'enquête sur les malfrats qui prenaient un malin plaisir à vouloir remuer le passé continuait sans réellement avancer. Les pistes se dessinaient pour subitement s'effacer. Parfois si vite que je n'en tenais pas Alfgeir au courant. Il y avait eu le vandalisme de la halle que j'occupais jadis avec Gemlir Arstein. Puis les enclos attaqués par des chiens errants. J'avais beau tourner cela comme une atteinte à l'intégrité des Lindergatt, mes soupçons se portaient plus sur un besoin de quelqu'un de voir tous les Wodanheim se faire faucher par Hel. Se débarrasser de l'ombre de notre présence et faire comprendre au Godi que ce seul excès de compassion à vouloir nous épargner, Lotta et moi, fut une erreur des plus outrageantes.

Sans me laisser dépasser par la peur, j'en venais à craindre pour ma vie. Et, par extension, celle d'Alfgeir. Oleif et Estrid me maudiraient dans l'au-delà si je venais à entraîner la mort de leur fils unique. Et au vu des caprices de la norne qui m'accompagne, cela ne m'étonnerait même pas d'être conduite vers cette tragédie.

Tout en restant sur mes gardes, je me rendais au point de rendez-vous que m'avait indiqué l'un des fermiers voisins. Devaient s'y retrouver certains travailleurs, une information interceptée de loin. Décidée à régler cette affaire par moi-même pour ne pas risquer d'être considérée comme une source de problème par les Lindergatt. Et notamment Alfgeir. J'avais l'impression de lui avoir causé plus de tord que de bien... Il finirait par vouloir se débarrasser de moi. S'il ne pouvait pas me tuer, il pouvait avoir le moyen de me condamner à vue, m'enfermer et me priver de tout. Une limite que je ne désirais pas franchir. Les dissensions causées entre son épouse et lui étaient suffisantes pour me mettre particulièrement en garde.

Peut-être pas assez. Je me trouvais dans le sous-bois, parallèle au sentier qui menait jusqu'au lieu de rendez-vous. Quand soudain, un homme surgit de nulle part et vint m'attaquer avec son couteau dans un élan virulent.

Encaissant la coupure, je voulais le tenir éloigné. Mais la force dont il fit preuve pour me déstabiliser fut bien plus grande. La coupure sur le bas de mon flanc droit était assez importante pour que le sang s'en échappe. Je me retrouvai déséquilibrée et tombai à terre. Lorsqu'il s'approcha de moi, je balayai ses chevilles d'un élan de ma jambe droite, le voyant ainsi chavirer à son tour. Dans la précipitation, je ne vis pas son visage, juste son capuchon. Un regard sombre et une précipitation dans laquelle je me tapis pour prendre la fuite. M'avait-il reconnue ? Faisait-il partie du groupe que je voulais découvrir ? Aucune idée : mon seul but était de courir plus vite que lui. Les péripéties de Lotta dans les bois quand nous étions enfant paraissaient avoir ça d'utile que je me retrouvais plutôt habile dans cette course.

Plusieurs dizaines de mètres franchis, je finis par jeter un œil par-dessus mon épaule sans y voir le vagabond me pourchasser. Ralentissant la course, je pus constater qu'il ne me suivait plus. Époumonée, je m'arrêtai et posai une main sur la plaie. Un gémissement de douleur alors que le froid mordant de la nuit m'enveloppait. Si l'abri de chasseur n'était pas bien loin, la nuit me déboussolait et je craignais que rejoindre l'endroit soit la meilleure façon d'être retrouvée par ce malfrat. Alors je me contentai d'un arbre aux racines apparentes qui recouvraient un contrebas. Me calant entre elles, je resserrai contre moi le manteau épais orné d'une peau de qualité passable. Impossible d'empêcher ces tremblements de froid mais la bonne nouvelle était que je semblais ne plus saigner... Il fallait que la nuit passe, dès l'aube je pourrais rentrer au domaine. J'aurais pu passer un certain temps à maudire ma décision d'être partie seule à cette heure, ou encore mon inaptitude à défaire un simple vagabond. Mais les dernières pensées qui m'habitèrent se dirigèrent vers Alfgeir. Je culpabilisais à l'idée qu'il en vienne à percevoir ma condition mais en même temps espérait que cela lui permettrait de me retrouver avant que l'aube ne vienne. Je n'en mènerai pas large du tout face à lui, mais au moins je pourrais retourner au chaud...
@"Alfgeir Lindergatt"

_________________
no more timeTo be waiting for
light to come

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://saom-ad.forumactif.fr
 
ae. Follow my track ᛃ Alfgeir
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» TCO - Mise en oeuvre du Track-Control d'Uhlenbrock
» Tracking Nuke.
» Trac(k)back sur Colorado
» inverser un iti sur le zumo
» reduire les waypoints d'un itineraire importé

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saom AD :: RP :: Nótt 000-
Sauter vers: