Saom AD


 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Nice to meet you - Jackson & Rkia

Aller en bas 
AuteurMessage
Vanka
Admin
avatar


Points : 1295
Crédits : Sigyn / Astra

Face to face
Allégeance : Camp 3
Fonction : dsff
Champ 2 : zd

MessageSujet: Nice to meet you - Jackson & Rkia   Ven 26 Oct - 23:02

Nice to meet you
Face au miroir, je fais des essais de salutations. Comme un lycéen voulant aborder sa première fille... J'étais particulièrement anxieuse. Le rencontrer seule, dans ces circonstances... ça ne me disait rien qui vaille. L'inspecteur avait toute confiance en lui alors je m'efforçais de faire de même. Ce qui était compliqué au vu du nouveau visage qu'avait pris le monde.

Répétant la même formulation encore une dizaine de fois, je finis par me décider à quitter la salle de bain pour terminer de m'apprêter. J'avais des boules quiets, des lunettes même si le soir sonnait son arrivée. Enfilant des gants, je pris un manteau et mon sac avant de quitter le loft. Un peu de marche s'annonçait, je ne me sentais pas de prendre le moindre transport. Ce n'était pas le soir pour s'ajouter la moindre pression. Il fallait que je fasse bonne impression. Alors sur le chemin, je pris soin de ne pas passer par les artères principales de la ville. Une route plus longue que je ne l'avais imaginé, et si par chance j'étais partie en avance, ça ne m'empêcha pas d'arriver quelque peu en retard. Bonjour la première impression... Ce n'étaient que cinq petites minutes, mais cinq minutes, pour quelqu'un à qui l'assiduité importait, c'était tout.

Avant d'appuyer la poignée de la porte du bar, je jetai un regard par la fenêtre. Il n'y avait pas grand monde mais c'était déjà pas mal pour moi... Alors je pris une longue inspiration. « Reste calme Rkia, tout ira bien », me murmurai-je pour trouver le courage d'entrer et tenir le coup. J'avais une volonté assez forte pour ne pas me laisser dépasser, mais toujours cette appréhension que quelque chose vienne tout faire foirer. Cette peur de faiblir et de ne plus contrôler mes sens. Lorsqu'ils partaient en vrille, ça me paralysait. C'était le pire moment où ça pourrait arriver et ma chance légendaire me laissait craindre le pire. Une longue expiration puis le courage me vint. Je passai la porte et balayai la salle du regard jusqu'à trouver son visage.

Jackson O'Connor. Un visage aux traits mitigés, à la fois bourrus et benêt. Le genre de visage que l'on prêterait à une paire de gros bras peu finaude. Pourtant, Jackson était loin d'être un simple d'esprit. Il était à la tête d'une unité de la MCA et ne devait certainement pas être du genre à se laisser impressionner. De ceux, sans doute, qui peuvent tout savoir de vous rien qu'à observer la façon dont vous êtes habillé. En ce point, je ne faisais pas preuve d'extravagance. Sous mon trench coat gris ouvert se dessinaient les mailles de laine d'un pull épais blanc cassé à la coupe ample. Un jean serré gris anthracite relevait le galbe de mes cuisses et de petites baskets de ville en cuir marron aux lacets noirs. Une fine bague à l'index droit, un petit anneau en argent et aucun maquillage. Je tenais un petit sac à main noir à l'épaule à la fermeture qui se rabattait sur le dessus. Rien d'extravagant, tout d'un mélange assez neutre qui pourtant, traduisait bien des éléments de ma personnalité. Une certaine confiance en moi mais un manque d'assurance, une réserve poussée par la méfiance envers le monde, une solitude presque recherchée. Un besoin de me sentir confortable et en même temps un soin à ne pas paraître trop différente des autres. Si je ne voyais pas tout ça en m'habillant le matin, peut-être le verrait-il lui.

Une fois la table trouvée, je m'approchai et lui adressai ce qui ressemblait au plus à un sourire. Étrange mélange de gêne et d'hésitation, intimidée et incertaine des raisons qui l'avaient poussées à m'inviter dans ce bar. Seule. « Bonsoir monsieur O'Connor, désolée pour mon retard », lançai-je sans me justifier. Je trouvais impoli et prétentieux de justifier les raisons de nos erreurs plutôt que de les assumer pleinement comme elles étaient : des erreurs. Suite à ça, je m'assis, observant d'un regard assez hésitant les personnes qui nous entouraient. Silencieusement, j'essayais de me faire au bruit ambiant, aux éléments qui seraient susceptibles de me déstabiliser. Ce n'était pas le moment de déraper.
@"Jackson O'Connor"

_________________
no more timeTo be waiting for
light to come

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://saom-ad.forumactif.fr
Vanka
Admin
avatar


Points : 1295
Crédits : Sigyn / Astra

Face to face
Allégeance : Camp 3
Fonction : dsff
Champ 2 : zd

MessageSujet: Re: Nice to meet you - Jackson & Rkia   Mar 30 Oct - 19:58

Nice to meet you
Le regard insistant du chef d'unité me fit douter de moi-même, comme si j'avais une tâche, un vêtement défait ou des cheveux ébouriffés. Mes yeux s'abaissent, n'assumant pas de lui faire face. Il tint cependant à s'excuser, me désarmant par sa remarque flagorneuse. Mes joues devinrent écarlates, la gêne m'enveloppant d'un coup de chaud qui me mettait très mal à l'aise. Son rire et sa légèreté m'empêchaient de prendre peur, mais le stress ne faisait qu'augmenter. Comment étais-je sensée réagir face à ça ? Face à lui ? Il serait mon futur patron, ce qui rendait cet échange particulièrement délicat. Dans quoi l'inspecteur m'avait-il abandonnée ?

Alors que je commençais à douter de cet échange et même de ma présence, ici, sentant mon rythme cardiaque s'accélérer, je relevai les yeux vers lui pour remarquer que l'embarras souligné l'atteignait autant que moi. Son rire appela mon sourire, rendant la gêne plus supportable même si ça n'arrangeait le rythme de mon palpitant.

M'asseyant à son invitation, je déposais mon manteau et le sac sur le dossier de la chaise pour le rejoindre. Mon retard paraissait être un affront bien superflu finalement. Que ce soit au vu de son indélicatesse ou de sa personne. Sa tirade venant désamorcer la pression que je m'étais mise à l'idée de rencontrer le chef de l'unité de la MCA. En même temps, le lieu du rendez-vous aurait pu me mettre la puce à l'oreille... Au moins l'idée du traquenard était évincée et mon visage reprenait des couleurs normales.

Un léger froncement de sourcils accompagnait la courbure de mes lèvres face à ses propos. J'en venais à croire qu'il était aussi déstabilisé que moi dans cet échange. Et la cadence de ses mots, empêchant les miens, avait l'air d'être un signe de nervosité chez lui. Un côté familier et rustre qui, contre toute attente, aidait à me mettre en confiance. C'était même amusant. « Une pinte, je crois que c'est de bon ton », répondis-je à sa proposition de verre à laquelle je ne décelai aucun double sens. Comme pour servir l'illusion de devoir faire une bonne impression, je m'appliquais à ne pas laisser mon accent se faire entendre de trop. Ce qui relevait de l'impossible... cela dit, mes efforts amélioraient ma locution.

Je me mordis discrètement la lèvre et baissai les yeux quand il vint avouer ne pas être en mesure de prononcer mon prénom sans risquer de l'écorcher. Je passai une main dans les cheveux, ramenant une mèche derrière mon oreille avec un regard fuyant. « Ne vous en faites pas... euh, tu... Même dans mon pays natal il n'est pas facile à prononcer par tout le monde, riais-je en une grimace gênée de causer des souci ne serait-ce que par mon prénom. Er-ki-a, tout simplement », décrivis-je en nuançant mon ton sur le "simplement". « Je vais être honnête avec toi... je ne suis pas trop habituée à ce genre de cadres professionnels... ou ne serait-ce que d'être... entourée », lançai-je en balayant la salle du regard, un sourire amusé et gêné à la fois. Si je n'avais pas toutes ces manies, ces peurs et ce pouvoir, sans doute aimerai-je ces ambiances... « J'ignore si l'inspecteur vous en a parlé ou même si ça posera problème... » Si j'étais prête à faire bien des efforts pour m'intégrer, je ne voulais pas qu'il parte sur une idée fausse à négliger mes défauts. Que je trouvais plus nombreux que mes qualités, il fallait l'avouer...
@"Jackson O'Connor"

_________________
no more timeTo be waiting for
light to come

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://saom-ad.forumactif.fr
Vanka
Admin
avatar


Points : 1295
Crédits : Sigyn / Astra

Face to face
Allégeance : Camp 3
Fonction : dsff
Champ 2 : zd

MessageSujet: Re: Nice to meet you - Jackson & Rkia   Ven 2 Nov - 23:45

Nice to meet you
Le chef O'Connor avait un air bourru qui se prêtait bien à ce genre d'endroit, je ne fus pas très étonnée d'apprendre qu'il pouvait en être un partisan comblé et patriote. Ce qui avait quelque chose d'amusant le rendant sympathique, loin du caractère rustre que l'on serait en droit d'attribuer à un homme de sa stature. Sa carrure imposante et ses yeux ronds lui donnaient des airs plus qu'intimidant. Mais à se perdre en paroles, il se révélait être agréable et plutôt gentil. Pourquoi en douter ? Il n'y avait aucune raison autre que mes mésaventures passées. Je devais faire l'effort de les mettre de côté, de lui faire confiance, ou en tout cas lui donner une chance. Même si à l'évocation succincte de la crise de Crimée, mon teint perdit une nuance... ce n'était pas le genre de sujets que j'avais loisir à aborder. Cependant, il était loin de pouvoir deviner l'impact que ce conflit avait eu sur ma famille.

Lui, décrivait qu'il m'en donnait une. Sans garder à l'esprit ce que l'inspecteur lui avait dit à mon égard, préférant apprendre à me connaître. C'était louable et en même temps incongru. Si je me révélais ne pas être à la hauteur, qu'adviendrait-il ? La pression revenait en même temps que je descendais ma bière. Il fallait au moins ça pour conserver un peu de courage. Je n'avais pas ôté mes gants et la hanse glissait doucement entre mes doigts. J'eus tôt fait de la reposer pour éviter un drame.

Son discours se montra pour le moins encourageant et rassurant. Jackson m'assurait de son envie de m'aider si je le souhaitais. Comme si mon cynisme abdiquait face à ma naïveté, je souriais à l'espoir d'intégrer réellement un groupe qui m'accepterait malgré mes bizarreries et mes faiblesses. Une façon de voir très optimiste, car je savais pertinemment que ça ne serait pas aussi simple que ça. Mais au moins, ça me donnait espoir. Jackson affirmait m'avoir fait venir ici pour savoir quelles étaient mes attentes envers le travail, les questions que je pouvais me poser autour de tout ceci. Mais aussi - à son rapprochement je ne pus m'empêcher d'avoir un léger froncement de sourcils - pour savoir ce qu'il était en droit d'attendre des mes nouvelles aptitudes. Son sourire adoucissait le propos. Ces pouvoirs étaient une forme de torture à mon sens. Les mettre au service de la MCA n'était qu'une façon de ne pas les laisser me faire définitivement tourner la carte. Mais en avais-je assez le contrôle pour satisfaire les plans de Jackson ?

Mon malaise était presque palpable à voir l'intérêt qu'il me portait et sa proximité naissante. Et l'anxiété revint me guetter lorsque le chef évoqua l'idée de m'amener sur le terrain. Cela ne me dérangeait pas en soi. Cependant, à sa façon de l'évoquer, je ne pouvais qu'y voir de nombreuses difficultés. Ce n'était pas uniquement pour mes compétences que Jackson avait accordé à son ami la faveur de m'accueillir, je n'étais pas aveugle sur ce point. Une lampée de bière et mes lèvres pincées l'une à l'autre pour épousseter discrètement la mousse agrippée. « J'ai cru comprendre que la MCA recrutait des personnes pour leurs aptitudes, nouvelles ou non. Alors je sais qu'il me faudra vous suivre sur le terrain et user de mes pouvoirs. Je... je ne les contrôles pas vraiment... disons qu'ils me rendent si vulnérable que j'ai souvent peur de les utiliser. Et... ça peut vite déraper si je ne fais pas attention. Les utiliser, ça me met dans un état second, me coupant totalement du monde. Si je ne fais pas attention et en abuse, j'ai peur de me causer des séquelles irrémédiables », lui confiai-je, préoccupée, en me penchant un peu plus sur la table pour l'approcher afin de lui parler d'une voix plus basse.

Si je voulais éviter de passer pour une femme trop craintive et fragile, c'était raté. Mais le bon côté, c'est que jouer un rôle m'aurait fait mentir sur ce que j'étais. Ce n'était pas ainsi que je souhaitais construire notre relation. « Un temps j'ai voulu m'inscrire au programme Control Your Freak mais je ne suis pas du tout à l'aise avec le concept d'aller dans des camps spéciaux pour mutants... L'inspecteur m'a apporté son aide et bon nombre de conseils pour m'aider. Ça m'a plutôt réussi, je crois, déclarai-je en souriant timidement et posant mes yeux dans ceux de Jackson, comme si je cherchais à lui insuffler un tant soit peu de confiance quant à l'idée que je puisse être de bonne volonté. Ton aide me serait sans nul doute aussi d'un grand soutien. Peut-être qu'apprendre à me battre m'éviterait d'avoir constamment peur de tout... lui confiai-je en cherchant son approbation. « Ça demandera sûrement du temps mais... j'ai vraiment envie de rejoindre ton unité, me sentir utile et avoir une raison de ne pas finir enfermée. » Ce pouvait être pris comme une formule exagérée, mais ça ne l'était pas. J'avais vraiment cette crainte de succomber à mes angoisses et de finir recluse chez moi. Les jours où ça n'irait vraiment pas, peut-être aurais-je encore du mal à me décider de quitter le loft, mais j'avais espoir de retrouver une vie normale au fur et à mesure. De m'émanciper de ces peurs et d'espérer pouvoir attendre quelque chose de cette vie.

Une nouvelle gorgée généreuse de bière m'accorda de réfléchir un peu plus à mes mots, à ses questions. « Dans un environnement familier et calme, je serai en pleine possession de mes moyens pour affiner mes sens. Que ce soit déterminer une odeur, repérer un bruit sur une bande son, faire ressortir un détail sur une photographie ou tout simplement deviner une éraflure sur un objet. Même si pour ça... il faudrait risquer que mes empreintes se retrouvent sur une preuve... déplorai-je en hochant la tête d'un air triste. Dehors, ce sera plus compliqué, mais avec de l'entraînement et quelqu'un pour veiller sur moi, je pense être capable d'user de mes pouvoirs pour servir les enquêtes en cours », avançai-je avec une étincelle de détermination dans le regard, reportant mes yeux vers ceux de Jackson avant de ciller une seconde. « Ce... ce n'est sans doute pas le genre de questions que je suis en droit de poser mais... quel est ton... aptitude ? » M'enquis-je avec curiosité en m'approchant de lui comme s'il allait me dire un secret - s'il acceptait de me répondre, évidemment.
@"Jackson O'Connor"

_________________
no more timeTo be waiting for
light to come

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://saom-ad.forumactif.fr
Vanka
Admin
avatar


Points : 1295
Crédits : Sigyn / Astra

Face to face
Allégeance : Camp 3
Fonction : dsff
Champ 2 : zd

MessageSujet: Re: Nice to meet you - Jackson & Rkia   Dim 11 Nov - 8:36

Nice to meet you
La gêne persistante devenait un doux amusement qui embarrassait Jackson autant que moi. Une longueur d'ondes que je n'aurais jamais cru partager avec une telle personne. Loin de me douter que je pouvais l'intimider de quelque façon que ce soit, j'attribuais ses maladresses et ses airs pensifs à sa stricte personnalité.

Malgré son côté bourru, il avait l'air d'être une personne attentionnée et serviable. Il évoquait ce sentiment rien qu'en acceptant de rendre service à l'inspecteur à me prendre sous son aile. Mais en plus de ça, l'agent assurait qu'il me protégerait, m'apprendrait à me défendre et tenterait d'adapter les conditions afin que je puisse travailler au meilleur de mes capacités. Cette tentative de "recyclage" semblait se dessiner tel une place de rêve... Un drame devait se profiler, ce karma finirait par être payé comme si ce job était une dette contractée face à la vie elle-même.

Gardant pour moi ces hypothèses nébuleuses, je l'écoutais avec attention, même s'il m'était difficile de tout comprendre. Que ce soit part l'incongruité de certaines phrases ou bien la barrière culturelle qui m'empêchait de repérer des sous-entendus pouvant être mal interprétés. Il était évident que nous ne boxions pas dans la même catégorie, mais je compris l'inverse de sa pensée. A le porter au-dessus et me conforter dans l'idée d'être inférieure - loin de m'en complaire, je trouvais cela objectif.

Un sentiment d'inconfort s'installa cependant lorsque Jackson vint à approcher sa main de mon avant-bras. Si je comprenais le sens de ce toucher, je n'en étais pas moins mal à l'aise et devais lutter pour ne pas paraître récalcitrante. Et pourtant, il semblait que la gêne était plus induite par l'idée d'être touchée que par le geste qu'il posait. Comme si cet acte installait une familiarité que j'acceptais. C'était pourtant assez déplacé, surtout pour une première rencontre en tête à tête précédent une embauche... Mais sur l'instant, je ne me posai pas la question - certainement à tord : quelle raison apparente m'autorisait à plus faire confiance à cet homme qu'à n'importe quel inconnu ? Le fait que nous ayons un ami commun ne devait pas autant jouer dans la balance à me faire entièrement baisser ma garde.

Afin de jauger mes capacités, Jackson me donna un petit défi qui n'en était pas vraiment un. Prêter attention à une conversation. Les deux hommes étaient assez éloignés de nous, le brouhaha et les éclats couvraient leurs voix. Je jetai un coup d’œil vers eux tout en écoutant les dernières réponses du chef d'escouade. Son don à lui, c'était d'être un roc. Mes yeux se reportèrent sur lui quand il déclara que le mieux, c'était de voir. Je m'étonnais et appréhendais sa démarche mais me contentai de serrer les dents pour lui. Un couteau face à lui, qu'il pressa contre sa peau. J'eus un sursaut de stupeur à porter mes mains à ma bouche pour éviter qu'un cri n'en sorte. Subjuguée, je ne réagis pas assez vite pour voir la lame dévier. C'est à retardement que je vins porter une main à son épaule pour m'inquiéter de sa potentielle blessure dû à la déviation de la lame. Avant de me trouver bête et de m'enfoncer dans mon siège à éloigner ma main. Ce n'était que sa chemise, il ne pouvait être blessé : il n'avait pas été blessé par la lame en tout cas.

Malgré une certaine timidité latente, je partageai son rire. Accompagnement fait de la surprise qui m'avait donné un coup de fouet dont l'effet se dissipait. « La vache... si, c'est carrément plus impressionnant que ce que je suis capable de faire ! » Reprenant mon silence, je me concentrai vers l'exemple que Jackson voulait que je lui donne. Visant du regard la source des sons que je voulais entendre, je baissai légèrement la tête et vins fermer les yeux. Mes mains, posées sur la table, ne bougeaient plus. Aucun cillement ne venait faire bouger mes yeux. Quand bien même on m'aurait touché, je n'aurais rien senti. Ni une brise, ni une caresse, ni une gifle. Un renversement n'aurait sans doute pour effet que de me faire paniquer et m'enfermer dans cet état de focus. Lorsque mon ouïe était mise à l'épreuve, mon oreille interne était des plus instables. Un couteau en pleine poitrine : sans doute que ça aurait marché.

Détaillant la conversation, la récitant sans m'entendre, sans prendre le ton qu'ils employaient, je resservais à Jackson les informations qu'ils échangeaient, les avis qu'ils partageaient, les commentaires qu'ils donnaient. Cela durant deux minutes. Pas grand chose, mais assez pour que je commence à sentir le poids de la privation implicite des autres sens. Rouvrant les yeux, je me reportai mon attention sur le chef d'unité avec un léger sourire. « Je n'y connais pas grand chose en sport, faut bien avouer. Mais ça doit bien vouloir dire quelque chose », lançai-je comme la conclusion de l'exercice. « Les applications de mon don que tu évoques sont plus que réalistes. Si les conditions le permettent, je pourrais vous apporter cette aide », confirmai-je alors.
@"Jackson O'Connor"

_________________
no more timeTo be waiting for
light to come

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://saom-ad.forumactif.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Nice to meet you - Jackson & Rkia   

Revenir en haut Aller en bas
 
Nice to meet you - Jackson & Rkia
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Jackson Pollock
» Percy Jackson + Heroes of Olympus (books' quizz)
» Deborah + I'm a social vegan... I avoid meet
» Eulgrand, taiseux du Pays d'Caux
» Merci de m'accueuillir parmis vous

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saom AD :: RP :: Rkia 692669-
Sauter vers: