Saom AD


 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 ac. Personal investigations ᛃ Vikart

Aller en bas 
AuteurMessage
Vanka
Admin
avatar


Points : 1388
Crédits : andthereisawoman / Astra

Face to face
Allégeance : Camp 3
Fonction : dsff
Champ 2 : zd

MessageSujet: ac. Personal investigations ᛃ Vikart   Mer 24 Oct - 0:36

Personal investigations
Les raisons qui avaient incité Alfgeir à m'éloigner de cette halle ne m'étaient pas explicitées. Un besoin de me préserver de ce passé qui me hantait encore bien trop ou alors l'idée que je puisse y trouver un vent capable de raviver une flamme délétère ? J'ignorais quoi en penser.

Cette halle avait vu mon fils gravir ses deux petites années de vie. Elle avait accueilli mes pleurs et retenu mes larmes. Témoin de ces coups, de ces cris. Mais aussi de quelques moments de joie où Lotta venait voir son neveu. Elle l'aimait. Ô comme elle l'aimait... Mes deux rayons de lumière dans cette obscurité où je m'étais enterrée.

Les champs qui entouraient cette demeure avaient beau appartenir jadis à ma famille, cette petite ferme coquette était dans les propriétés des Arstein. Ce mari auquel j'ai été enchaînée. Une place forte qui dessinait le lien entre nos deux familles. Un lien que je déplorait... A plus forte raison que les Wodanheim, les Arstein n'étaient plus et leurs propriétés étaient celles des Lindergatt. Cette halle leur appartenait donc. Pour une raison qui m'échappait, depuis toutes ces années, personne n'était venu la racheter à la famille du Godi. Si elle avait été en grande partie vidée, y restaient quelques vestiges de la dernière famille à y avoir résidé. Les investigations de la garde s'étaient arrêtées à un simple vandalisme. Mais se disait que la rage extériorisée dans le saccage avait quelque chose de très personnel contre les anciens résidents. Gelmir et moi. On ne s'en prenait pas ainsi à des morts... je ne pouvais m'empêcher de croire qu'il s'agissait de personnes souhaitant me faire du mal à moi. Celle qui est restée en vie. Couarde à ne pas avoir été exécutée avec les autres, leur faisant ainsi outrage ? Ou bien hérésie d'être en vie et encore à Skogen après tout ce que ma famille avait fait à ce kyn ?

Une boule au ventre. J'avais pris quelques minutes pour rédiger à l'ombre des regards un message à l'attention de Vikart. Si je n'étais pas sans savoir qu'il s'agissait d'un homme plus qu'occupé, je savais aussi le lien fort qui existait entre Gelmir et lui, lien qui lui avait coûté d'être celui qui exécuterait les peines en ce sombre Thing où ma famille a été jugée. Peut-être serait-il capable d'éclaircir mes doutes...

Vikart,

Le jour de sol s'est abattue l'ombre vandale d'âmes aux intentions incertaines sur la halle de Gelmir. La garde n'a su trouver les coupables et suggère qu'il s'agit simplement de brigands. Mais je crains qu'il n'y ait plus...

Je m'y rendrai au jour d'Odin, après que Hrimfaxi ait déposé la rosée sur les bruyères entourant la halle.

Nótt.


L'aube se levait doucement en cet hiver cendré. En espérant que le messager ait pu trouver le commandant de la Svart Brotherhood, je m'étais rendue à la ferme. ELle était abandonnée, défraîchie. Les mauvais souvenirs avaient beaux y être plus nombreux que les bons, difficile de ne pas avoir l’œil triste face à ce spectacle. La porte principale était à moitié dégondée, les planches dessinant les fenêtres fêlées. De l'extérieur on voyait déjà les draps de lin mis au sol par les dégâts causés. Je m'y avançai, allant jusqu'à l'âtre où jadis brûlait un feu réconfortant. Une chaise où je berçais Ovald était brisée en autant de morceaux que l'avait été mon cœur à sa disparition. La couche de notre serviteur était découverte du pan de bois la masquant le jour. Sur ce débris de bois virevoltait à la brise légère un napperon bleu clair. Y étaient brodées les initiales de mon fils. Lotta l'avait confectionné. D'où le W à la place du A qui avait tant outré Gelmir. Je pris du bout des doigts le tissu, un regard perdu et embrumé de larmes auxquelles je ne laisserai pas le loisir de choir sur mon visage. Saisissant le tissu, un léger nuage de poussière s'envola. Je restai de longues minutes ainsi, serrant le napperon. Pensive.
@"Vikart Lund"

_________________
no more timeTo be waiting for
light to come



Dernière édition par Vanka le Jeu 3 Jan - 18:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://saom-ad.forumactif.fr
Vanka
Admin
avatar


Points : 1388
Crédits : andthereisawoman / Astra

Face to face
Allégeance : Camp 3
Fonction : dsff
Champ 2 : zd

MessageSujet: Re: ac. Personal investigations ᛃ Vikart   Lun 19 Nov - 10:57

Personal investigations
Une voix s'élève et me fait frissonner d'un effroi mêlé de stupeur. Je le reconnaissais sans le voir. Vikart. Il avait répondu à mon appel. Une chance. Je craignais que l'étape suivante ne soit l'atteinte à mon intégrité physique. Et si ma seule vie ne valait pas plus qu'une autre, je savais pertinemment qu'au fóstbroeðralag consenti, Alfgeir partirait avec moi. Ne connaissant que trop bien la douleur de perdre un fils, je ne voulais infliger ça à Estrid et Oleif. Je ne voulais pas non plus que mon passé vienne faucher la vie d'un homme respectable. Il avait forcé ce lien de fraternité pour assurer sa protection face à moi. Ce n'était pas une bonne raison, mais il l'avait fait en ce but. J'ignorais si c'était là le seul qui l'avait poussé à agir de la sorte. Mais ça ne changeait rien à la finalité : je devais me préserver pour le protéger lui.

Loin de vouloir lui embrumer l'esprit avec cette histoire de vandalisme, les restes de mon ancienne vie me semblaient plus à même de gérer cet acte. Vikart avait été la main exécutrice des miens. Difficile de dire alors si je l'appréciais ou non. Par nature, je lui vouais une haine sans fin. Et par raison, une empathie déchirante. Il avait été forcé de tuer celui qu'il considérait comme son frère. Forcé de tuer celui qui était son héritier. Nous partagions le poids de ce drame même si nos ressentiments différaient de loin ; j'avais été libérée par la mort de Gelmir alors que lui, en silence, avait certainement dû la pleurer et ignorer celle de mon père.

Peut-être avions-nous en commun la perte de ce petit être. Ce bout d'homme alors âgé de deux hivers dont l'initiale se dérobait sous l'épiderme froide de mon index. « Certains me prêtent déjà ce feu ardent. Mais tu sais très bien ce qu'il en est. Je doute croiser qui que ce soit d'autre à part toi ou des malfrats trop peu réfléchi qui reviendraient sur le lieu de leur crime », lui lançai-je en restant fixée sur ce napperon. Un soupir et je reposai le bout de tissu avant de porter mon attention sur le Commandant de la Svart.

Quel honneur. Quel prestige, pensai-je amèrement. Il fouillait les restes et les débris. Sans que je ne sache ce qu'il cherchait réellement. Si l'affection que Gelmir et lui se portaient ne m'était pas inconnue, les intérêts de leur relation m'échappaient. Mon défunt mari avait toujours abhorré ma présence lors de leurs rencontres. Ils étaient trois contre le monde, à le refaire et le dessiner. Les affaires qu'ils tramaient réellement, je les ignorais. Et pour le coup, j'étais contente de ne pas avoir été mêlée à celles-ci. Les rares moments où je bénissais Gelmir de me traiter comme une vulgaire esclave à me relayer sous les combles pour que ses sauteries n'atteignent ni mes yeux ni mes oreilles.

Les questionnements de Vikart me firent expirer un soupir désabusé. « Crois-tu sincèrement que si Gelmir avait caché un quelconque trésor ici il m'en aurait parlé ? Je comptais plutôt sur toi pour répondre à ce genre de questions... de pas attentifs, je m'approchai de Vikart. Tout ce que je possédais a été pris par les Lindergatt, je n'ai rien à dissimuler. Ce qui m'amène à penser que ce n'étaient pas seulement des vandales, c'est le temps écoulé entre l'abandon de cette halle et leur action : ça fait dix ans que plus personne ne vit ici à part des vagabonds en quête d'un toit. Et encore... Tout a déjà été retourné tant de fois que venir en briser les meubles, les murs et le toit ne peut être qu'un acte réfléchi de rancune. Une sorte... d'avertissement ou que sais-je », décrivis-je au Commandant en espérant qu'il cesserait de me positionner en coupable dans cette affaire. Si je l'étais, ce n'était que par nom : un nom que, pourtant, j'avais abandonné dès le Thing où Vikart tua mon père, mon mari - en cela je le remerciais - et mon fils.
@"Vikart Lund"

_________________
no more timeTo be waiting for
light to come

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://saom-ad.forumactif.fr
 
ac. Personal investigations ᛃ Vikart
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Que sont les groupes "Personal Users" ?
» Tutoriel Comodo Firewall

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saom AD :: RP :: Nótt 000-
Sauter vers: