Saom AD


 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 ab. Step out of your shadow ᛃ Finn

Aller en bas 
AuteurMessage
Vanka
Admin
avatar


Points : 1295
Crédits : Sigyn / Astra

Face to face
Allégeance : Camp 3
Fonction : dsff
Champ 2 : zd

MessageSujet: ab. Step out of your shadow ᛃ Finn   Mar 23 Oct - 1:18

Step out of your shadow
Arpenter les rues seule m'aurait été interdit il y a plus de dix ans auparavant. Lorsqu'un père veillait sur moi. Que mon nom signifiait richesse et non déchéance, traîtrise et déloyauté. La chute de ma famille avait cela de positif : il n'y avait plus d'intérêt à me faire le moindre mal. L'argent ? Je n'avais que l'ombre d'une solde servant plus à faire des emplettes pour mes besoins personnels qu'à réellement me faire vivre. Tout ce que je possédais, tout ce que ma famille pouvait prétendre posséder, se retrouver légitimement sous la coup des Lindergatt. Je ne pouvais pas vraiment leur en vouloir... Notre père avait tenté de les renverser. Et malgré l'horreur de ce que cette révolte a déclenché, je ne pouvais qu'être reconnaissante de leur accueil. Pour certains, c'était une idée que l'on m'avait mise dans le crâne et qu'une mère, une fille, une épouse, ne pouvait accepter de servir les personnes qui directement ou non, avaient contribué à la mort de tant des miens. Je supposais que le temps avait fait son office. L'érosion provoquée par l'eau avait lissé les aspérité de ma rancœur. Cependant, j'y voyais plus l'acceptation de cette fatalité : les nornir avaient abandonné ma famille et tout ce qui la composait.

Pas tout... Lotta s'en sortait bien. Lotta la tisserande, promise à ne plus être qui que ce soit à Skogen. Elle vivait ici à présent, à Skogkatt. Mais je ne prenais que rarement le temps de la visiter lorsque je m'y aventurais. Étrange comportement. Si je ne pouvais me permettre de déroger aux règles instaurées par Alfgeir, m'absenter trop longtemps, j'aimais à croire qu'il ne me reprocherait pas de passer un peu de temps avec Lotta. Ou peut-être qu'au contraire, il limitait mes déplacements à Skogkatt de peur qu'elle et moi fomentions je ne sais quel plan contre les siens...

Viles querelles de nos pères qui s'enchevêtraient au plein cœur de nos vies. Nous avions beau être très différentes de notre père, n'en coulait pas moins ce sang dans nos veines. Le sang d'un traître, d'un ambitieux ayant sombré dans la folie. Nous étions alors, par définition, destinées à un tel comportement si les circonstances s'y prêtaient. Si je n'avais pas en point commun à mon père l'amour de mon conjoint, j'avais sa mort en similarité. Si la perte de son amour était selon moi le déclencheur de sa folie, bien nombreux étaient ceux qui prêteraient mon état à la perte de cet être que je n'ai pourtant jamais aimé. La disparition de mon fils, par contre, était bien plus propice à déclencher chez moi cette folie qui avait embarqué mon père. Mais pour ceux qui nous connaissaient, ils n'avaient pas de mal à comprendre que mon fardeau était cette profonde tristesse qui restait accrochée à mon regard même dans les sourires les plus sincères. Comme une étincelle de vie, de joie, évaporée à jamais.

Le bruit ambiant de Skogkatt avait tendance à me donner des maux de tête insoutenables. Le calme et la nature étaient mon élément. Mais cette cohue était un mal nécessaire. Traversant les allées avec Nappr, un âne du domaine qui tractait une petite charrette composée seulement d'un plateau, j'atteignis Forgeciel. Il me fallait récupérer quelques équipements achetés à la forge. Sans mal, je pus m'assurer du calme de Nappr. Il lui en fallait beaucoup pour être perturbé. Le laissant près de l'abreuvoir, je me permis d'avancer un peu plus dans la forge. Le bruit y était impressionnant, autant que sa taille. Fleuron de Skogkatt, fièrement exposé à la face d'Ofeigatt, cet antre était un véritable cœur pour le kyn. « Bonjour, je viens de la part d'Alfgeir Lindergatt, il me faut récupérer sa commande », demandai-je au premier travailleur que je croisai. Ce dernier plissa les yeux et haussa les épaules. « Lindergatt... c'est Finn qui s'en occupe. J'crois qu'il est encore entrain de travailler. » Sans grande cérémonie, il m'indiqua seulement où le trouver. Je pus le remercier d'un sourire avant qu'il ne retourne à ses affaires.

Peinant à m'acclimater à cette chaleur ambiante, violent contraste avec l'extérieur, je me faufilai dans les allées pour atteindre l'atelier où travaillait Finn. Il était concentré, bien à son travail. Je commençais à le connaître. Enfin... de loin. Un visage, un nom, l'intonation d'une voix. Nous avions trop d'écart d'âge à l'époque pour nous côtoyer. Ensuite... j'étais restée recluse. Et même s'il m'arrivait de croiser sa famille à Skogen, lui en était parti depuis bien longtemps déjà. Skogkatt paraissait lui aller malgré le bandage à son bras, les marques du labeur et les gouttes qui perlaient sur son visage. Mais nous portions tous les marques de notre travail. Un regard à la fois pensif et rêveur. Puis je me ressaisis avant qu'il ne remarque ma présence et ne questionne mon admiration. Un léger raclement de gorge puis je m'approchai en maintenant toutefois une certaine distance. Ne voulant pas risquer de me prendre un coup de marteau ou que sais-je. « Bonjour Finn, lançai-je un peu fort afin de couvrir le bruit ambiant. Je viens récupérer la commande des Lindergatt, est-elle prête ? » Je m'étais toujours efforcée de garder une certaine neutralité avec lui. Comme avec n'importe quelle personne venant de Skogen à vrai dire...

La révolte engagée par mon père avait marqué tout le kyn, mais avait aussi divisé certains penseurs. Les têtes du mouvement avaient été tranchées. Mais restaient les autres. Ceux qui remettaient les décisions du Thing de l'époque en cause. A les avoir trouvées trop faibles ou trop rudes. S'il n'était déjà plus à Skogen en ce temps, sans doute avait-il son opinion. Et je craignais de l'entendre. Sans doute était-ce là la véritable raison de notre neutralité. Un constat qui me laissa hagarde un bref instant. Des absences qui m'arrivaient souvent. Comme des cillements à des pensées fugaces qui changeaient mon regard en un instant. Je le balayai d'un sourire lorsqu'il me répondit.
@"finn sorsgård"

_________________
no more timeTo be waiting for
light to come



Dernière édition par Vanka le Mer 7 Nov - 10:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://saom-ad.forumactif.fr
Vanka
Admin
avatar


Points : 1295
Crédits : Sigyn / Astra

Face to face
Allégeance : Camp 3
Fonction : dsff
Champ 2 : zd

MessageSujet: Re: ab. Step out of your shadow ᛃ Finn   Mar 23 Oct - 14:25

Step out of your shadow
Suivant du regard son indication, je vois les outillages emballés, prêts à être transportés. Si d'ordinaire ne prenais grand soin d'inspecter toutes les commandes que nous faisions, lorsqu'il s'agissait de Forgeciel, ça n'était jamais nécessaire. Cette forge méritait de loin sa réputation et durant toutes ces années où, bien avant Alfgeir, mon père traitait avec eux, jamais un seul défaut n'est ressorti de leur travail. J'étais fière de voir un visage de Skogen y travailler. Voir son talent fleurir dans un autre kyn. Peut-être serait-ce également le cas pour ma sœur. Qu'un jour viendra où elle brillera à Skogkatt.

Le plus naturellement du monde, il me proposa son aide, s'égarant par politesse ou curiosité, à évoquer ma sœur. « Je suis venue avec un âne. Le plateau qu'il traîne est petit mais suffisamment grand pour ça », le rassurai-je d'un sourire hésitant. La charge paraissait lourde, mais pas insurmontable. Cependant, d'ici à Skogen, j'aurais vite fait de plier sous le poids. À travailler les champs, j'avais une certaine force dans les bras, mais ça n'égalerait jamais un homme. « Lotta... elle est à Skogkatt oui. Les dieux lui offrent une chance de quitter l'ombre qui pèse sur nous là-bas... mes yeux se baissent légèrement, appuyés par mes sourcils qui se froncent un instant avant de reprendre le fil. J'ai mis un peu de temps avant d'arriver, je doute en avoir assez pour lui rendre une visite digne de ce nom », justifiai-je en espérant que cela me persuaderait moi aussi.

De gestes fins et méticuleux, je vins ouvrir l'escarcelle de cuir attachée à ma ceinture pour en sortir une bourse conséquente. Paiement calculé entre Forgeciel et les Lindergatt pour cette commande. Je la lui tendis, l'œil happé par le bandage qui tenait son bras. « Ça va te paraître idiot sans doute mais... je suis contente de te voir à Forgeciel. Ton talent est apprécié à sa juste valeur et égal tes pairs. Les Lindergatt sont très satisfaits de ton travail. » Ils avaient certainement, eux aussi, toujours traité avec la forge la plus prestigieuse d'Ofeigatt, mais j'avais ici l'occasion de féliciter non pas la forge mais les mains qui se trouvaient derrière. Une opportunité que je ne laissai pas échapper, lui accordant un sourire sincère. « Tu dois avoir une belle ici, malgré le bruit et le monde entassé dans ces ruelles, non ? » Demandai-je à l'intérêt porté à ce qu'il pouvait devenir en dehors de son travail dont la solde devait lui assurer un niveau de vie convenable.
@"finn sorsgård"

_________________
no more timeTo be waiting for
light to come

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://saom-ad.forumactif.fr
Vanka
Admin
avatar


Points : 1295
Crédits : Sigyn / Astra

Face to face
Allégeance : Camp 3
Fonction : dsff
Champ 2 : zd

MessageSujet: Re: ab. Step out of your shadow ᛃ Finn   Mar 23 Oct - 15:23

Step out of your shadow
Mon visage traînait mon nom, ma réputation, les drames qui avaient marqués le kyn d'où nous étions originaires. Je me contentai de hausser les épaules. Non pas par résignation et mais par leur acceptation. Il m'est arrivé d'en vouloir aux dieux d'avoir choisi le Jarl qui avait condamné les miens. Mais au vu des crimes commis, de leur potentielle propagation, il n'aurait pu en être autrement. Et ça, d'une certaine façon, mes prièrent avaient fini par me le faire comprendre. Sa proposition mensongère me fit échapper un léger rire complice. « Je te remercie mais gardons cette excuse pour un moment plus propice, je n'ai pas le cœur à m'attarder en ville aujourd'hui », lui confiai-je en toute honnêteté.

Il saisit la bourse sans recompter, se l'appropriant sans réflexion, habitué à bien des transactions. À mes compliments, le forgeron se pencha, brisant une distance sociale pour me parler d'une voix basse. Il fit résonner mon nom à avouer apprécier mon passage. Un nom pour lequel je peinais à trouver de la fierté malgré les années mais dont la sonorité si familière me réconfortait. Sa confidence malicieuse maintint mon sourire alors qu'il se redressait.

Ramenant la conversation aux nouvelles qu'il portait, je l'écoutai avec attention. Je ne pouvais que compatir à cette transition des plus rudes. S'éloigner du calme et de l'air frais pour celui, étouffant et asphyxiant de la foule et de la vie. Skogkatt ne s'endormait jamais, disait-on. Lui prêtant pour cœur le feu ardent qui se consumait en permanence dans cette forge immense. « Ton père voulait assurer ton bonheur. Ça n'a sûrement pas été facile pour lui non plus d'éloigner son fils. » Comme la majeure partie du kyn, la famille était une valeur très ancrée dans nos âmes. Rares étaient les parents qui incitaient leurs enfants à partir vers un autre kyn. Pourtant, les cadets n'avaient que ça pour se faire un nom, quitter l'ombre de l'aîné.

Mon père n'avait pas choisi de m'éloigner mais de me marier. Même très jeune déjà, j'avais été promise au fils Iversen. Une alliance prometteuse que sa folie avait détournée, me lançant dans les serres des Arstein. Rares étaient ceux qui appréciaient cette famille aujourd'hui éteinte et les Iversen nous tournèrent - avec raison - le dos face cette décision. Cependant, si un choix m'avait été donné : entre Gelmir Arstein et quitter le kyn, j'aurais toutefois accepté l'union avec cet homme...

Malgré les différences et les mauvais côtés, Finn m'assura qu'il s'était trouvé une maison plus en retrait dans un quartier plus calme. Une chance. « Cette vie semble te réussir. As-tu épousé l'une de ces belles filles de marchands aux atours colorés et rutilants ? » Ajoutai-je à mes questions sur un ton léger. Les femmes de Skogkatt n'avaient pas la réputation du raffinement de Solstheim mais celle de l'extravagance et de l'opulence. Loin du gris fougueux d'Isenseg et de l'authenticité simple et rustique que l'on prêtait à Skogen. Au vu de son âge, Finn devait avoir une femme et bien trois ou quatre enfants, de quoi faire de lui un homme accompli.
@"finn sorsgård"

_________________
no more timeTo be waiting for
light to come

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://saom-ad.forumactif.fr
Vanka
Admin
avatar


Points : 1295
Crédits : Sigyn / Astra

Face to face
Allégeance : Camp 3
Fonction : dsff
Champ 2 : zd

MessageSujet: Re: ab. Step out of your shadow ᛃ Finn   Mar 23 Oct - 20:48

Step out of your shadow
Un froncement des yeux et des lèvres pincées. Je n'aurais pas dû poser cette question, bien placée pour savoir qu'il pouvait s'agir de sujets torturés à de nombreux égards. La maladie était certainement l'une des morts les plus difficiles à affronter. Notamment pour la famille. Une fièvre l'avait emportée. Je n'osai pas demander les raisons qui l'avaient poussé à ne pas se remarier. Si l'occasion ne s'était tout simplement plus représentée ou s'il s'était résigné. Son détachement me laissait entendre qu'aujourd'hui il ne souffrait plus de ce drame. Mais ça restait une tragédie. S'il n'y avait plus eu de pandémies depuis le début de la nouvelle ère, la maladie frappait encore quelques destinées. Parfois très jeunes, parfois adultes, d'autres vieillards. Ce n'était pas une fin que je souhaitais. Ni pour moi, ni pour autrui.

Le léger froid du ton de la conversation s'évapora assez vite. Finn me questionnant sur la vie au domaine. Il fallait avouer qu'à sa place, je me poserais aussi de nombreuses questions. « Je n'ai pas à me plaindre. Après tout j'ai la chance de vivre dans la halle qui m'a vue grandir, lui répondis-je en un sourire. Et si j'ai l'impression qu'à chaque jour qui passe Oleif me déteste un peu plus, la cohabitation se fait assez naturellement avec Alfgeir. On est loin d'être quoi que ce soit l'un pour l'autre mais au vu des circonstances je dirais que ça se passe bien. » L'idée qu'il ait si peu confiance en moi qu'il en est venu à nous confronter au rituel de fraternité et que son père maudira ma mort si elle vient à provoquer celle de son fils rend les rapports quelque peu... tendus. Mais au moins j'ai un toit, un travail, une considération. J'avais beau ne plus rien posséder et ne plus avoir de réelle voix au sein du kyn, je ne manquais de rien. Hormis d'une lueur d'espoir, d'un avenir comme j'en avais toujours rêvé. « J'ai beau avoir abandonné l'idée de pouvoir fonder une nouvelle famille et d'avoir à nouveau un chez moi sans Lindergatt pour m'épier, je m'estime heureuse. » On aurait pu trouver cela convainquant si la mélancolie ne venait pas voiler ma voix et mon sourire. Mais c'était une manière comme une autre de tenir : se satisfaire de ce qu'on avait. Être protégé et ne manquer de rien, c'était là un luxe pour bien des personnes.
@"finn sorsgård"

_________________
no more timeTo be waiting for
light to come

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://saom-ad.forumactif.fr
Vanka
Admin
avatar


Points : 1295
Crédits : Sigyn / Astra

Face to face
Allégeance : Camp 3
Fonction : dsff
Champ 2 : zd

MessageSujet: Re: ab. Step out of your shadow ᛃ Finn   Sam 27 Oct - 4:19

Step out of your shadow
Par fatalité ou objectivité, j'avais accepté mon sort. Peu probable selon bien des pensées, et pourtant il en était ainsi. Impossible de cacher une certaine animosité entre Oleif et moi, mais dans mon esprit, les décisions prises appartenaient au passé. On ne pourrait pas forcer une mère à accepter le sacrifice de son enfant, mais la mère pouvait comprendre les circonstances qui avaient amenées à ces actions. Un lourd poids sur mes épaules, mais je ne comptais pas le faire porter par d'autres personnes. C'était mon histoire, mon passé, pas le leur. Même s'il m'arrivait d'espérer qu'Oleif porte sur sa conscience la mort de cet enfant innocent. Il aurait dû s'interposer face au Jarl, le sauver lui plutôt que m'épargner ma sœur et moi. Cela pouvait paraître cruel, que je veuille donner ma vie ET celle de Lotta contre mon fils, mais je savais qu'elle-même adorait Ovald et aurait été prête à faire ce sacrifice pour lui. Pour qu'il grandisse et découvre le monde.

Mais à y penser, quel avenir pour un enfant dont le nom était autant entaché ? Une femme pouvait abandonner son nom au profit de celui d'un homme, se laver de la réputation des siens en embrassant une famille plus honorable. Un fils, c'était plus compliqué. Et je n'aurais pas apprécié qu'il en vienne à devoir vivre dans le rejet et l'exil. Même si ça aurait pu être une alternative... Nous bannir, "simplement". Hélas, on ne pouvait guère changer le passé.

L'optimisme de Finn me décrocha un sourire sincère. Effectivement, un espoir résidait. Même si je ne voulais pas m'y raccrocher pour ne pas tomber une nouvelle fois au fond du puits, ça m'aidait d'entrevoir cette idée. « J'en sais trop rien. Lotta tient assurément plus de ma mère que moi. Mais qui sait... à tenir d'elle ou de mon père, comment nous réagirions si nous aussi nous venions à perdre l'être aimé ? Je veux dire, une personne que l'on aime tant que notre cœur s'envole avec elle lors de son trépas... Je me demande déjà chaque jour comment je peux continuer de vivre à avoir perdu mon fils. Mais la souffrance de mon père... je crois qu'à sa place, j'aurais aussi tourné la carte », confiai-je bien trop simplement à Finn lorsqu'il évoqua ma mère. Je secouai la tête, les joues légèrement rougies par l'embarras de m'être ainsi emportée face à lui.

Indiquant de mon bras la direction de la sortie vers laquelle j'avais laissé Nappr, je lui donnai le détail de son emplacement. « S'il y a une entrée plus proche je peu lui faire faire le tour », ajoutai-je pour faciliter le transport de la commande.
@"finn sorsgård"

_________________
no more timeTo be waiting for
light to come

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://saom-ad.forumactif.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ab. Step out of your shadow ᛃ Finn   

Revenir en haut Aller en bas
 
ab. Step out of your shadow ᛃ Finn
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mass Effect 2 : Lair of the Shadow Broker daté
» A step forward ▽ (RPG Forum "un, dos tres") [En attente]
» Shadow Hearts : Covenant
» / shadow preachers /
» RamDisk Step-by-Step

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saom AD :: RP :: Nótt 000-
Sauter vers: