Saom AD


 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 0b. The moon and the sun ϑ avec Styx

Aller en bas 
AuteurMessage
Vanka
Admin
avatar

Points : 1022
Crédits : Sigyn / Astra

Face to face
Allégeance : Camp 3
Fonction : dsff
Champ 2 : zd

MessageSujet: 0b. The moon and the sun ϑ avec Styx    Lun 13 Aoû - 1:32

The moon and the sun


Si les rues n'étaient pas dénuées de dangers divers et variés, Brildell gardait une certaine note bienveillante et sûre. Les plus malchanceux pouvaient tomber sur les pires embûches, les biens fortunés passaient au travers des mailles des filets des malfaiteurs. Rien ne justifiait que je sois particulièrement anxieuse à l'idée de me retrouver seule dans ces allées. Il y avait des coins à éviter, d'autres que l'on pouvait emprunter sans peine.

Les badauds continuaient de vivre malgré la pénombre de la nuit cherchant à étouffer la lumière vacillante des lanternes illuminant la cité. Un attroupement attisa ma curiosité et, succinctement, je penchai la tête pour connaître la raison de cet amas humain. Une démonstration de feu. Les flammes léchaient pratiquement les spectateurs époustouflés par la prestation. Une fine fleur aux cheveux noir de jais. Langues iridescentes au teintes azurées caressant sa peau satinée témoignant d'origines peut-être plus arides que les profondeurs verdoyantes de Severnysa.

S'il m'était déjà donné de croiser des bardes, montreurs d'ours et autres itinérants vivant du spectacles qu'ils offrent, je trouvais toujours que l'utilisation de ces dons que nous avions à des fins pécuniaires sonnait tel un blasphème. Jugement que je portai à la maîtresse au regard perçant même dans l'état de concentration dans lequel il se trouvait. Le spectacle n'en restait pas moins magnifique.

De loin, je continuais à l'observer alors qu'autour de la place la plèbe se dissipait. Quelques piécettes tombaient dans la bourse d'un homme alors que la belle réunissait ses effets. Mon regard la suivait, pensive. L'étrangère vint emprunter une route que je ne connaissais que trop bien à présent. L'auberge qui se trouvait au bout de ce chemin l'accueillerait peut-être pour cette nuit. À pas mesurés, je la suivis. Ou plutôt, je rentrais chez moi. Lieu qui, à ses yeux, n'était qu'une étape dans son voyage.

La rattrapant de quelques pas, c'est de ses flammes que je fus gratifiée. Les mains en avant, pied en arrière prêt à reculer, la poussière des pavés qui nous entouraient frémit légèrement. Un tressaillement peu perceptible qu'il est plus logique d'attribuer au courant que nos gestes provoquent dans l'air qu'à une quelconque maîtrise. Le sable pourrait étouffer des flammes approchant trop précipitamment mon visage, mais je ne souhaitais pas être remarquée. Alors ce réflexe instinctif se vit tu par cette présence d'esprit. Un accueil chaleur dans un sens déplaisant, prêtant le contraste de température aux visage qui me toisait alors. Cette femme me donnait l'impression d'être dangereuse. Ou tout du moins, d'attirer assez de dangers pour montrer ainsi les crocs à n'importe quel instant. Une tension qui se lisait dans ce regard sombre que j'affrontais avec la douceur que mes traits inspiraient. Même dans une colère noire, je ne paraîtrais jamais aussi menaçante que cette étrangère mal abordée...

Baissant doucement mes mains, ne cherchant guère à lui inspirer de mauvaise intention, je me permis de répondre la seule chose qui me passait par la tête. « Je vous ai vu sur la place. Un beau spectacle. Bien qu'il soit plus acceptable de voir un tel pouvoir usé pour se protéger que pour amuser la galerie. » Si mes mots pouvaient être sarcastiques, mon intonation témoignait une certaine neutralité. Tel un jugement de valeur que je ne cherchais guère à lui imposer. « Vous n'avez pas l'air d'être une femme dans le besoin, quelles circonstances peuvent amener un maître du feu à prostituer ainsi ce don que les dieux lui ont accordé ? » Malgré la portée monocorde de ma voix basse, difficile de ne pas voir en ces mots une certaine impertinence qui, pourtant, révélait d'une véritable interrogation. Je n'étais pas de ceux qui venaient importuner les autres sans raison. Si elle ne s'était pas retournée, si sa route avait déviée, sans doute ne lui aurais-je jamais adressé la parole.
@"Styx Frasier"

_________________
in the darkest moments
i'm the dark messiah
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://saom-ad.forumactif.fr
Vanka
Admin
avatar

Points : 1022
Crédits : Sigyn / Astra

Face to face
Allégeance : Camp 3
Fonction : dsff
Champ 2 : zd

MessageSujet: Re: 0b. The moon and the sun ϑ avec Styx    Jeu 6 Sep - 14:17

The moon and the sun


La franchise pouvait s'avérer être un lourd fardeau auquel je n'entrevoyais guère de remède. Si je me méfiais des autres, ils ne m'inspiraient pas la terreur d'autrefois. Travailler dans une auberge m'éloignait du mutisme apprécié du labeur souvent solitaire des champs. Loin de déroger aux généralités, j'aimais travailler la terre bien plus que de servir et converser les voyageurs. Cependant, y être partiellement contrainte instaurait une certaine ouverture à qui l'on prêterait un certain audace.

Un souffle instinctif jaillissant de ses mains fit estompa les flammes qu'elle maniait avec charme. Un visage douce dont la lividité traduisait le masque de bienséance revêtu par l'étrangère. D'une voix doucereuse, la femme aux cheveux noirs de jais décrivait la nature des éléments qui habitaient les Ealhmundiens, mettant à part le feu. L'instabilité de l'élément se décrivait par une personnification. Comme si l'élément était différent de la personne. En ce point nos avis divergeaient. Là où elle voyait une colère, je voyais une passion, une fougue. La colère n'était qu'une vision subjective de l'énergie qu'était le feu. Il en valait pour preuve son argument pour justifier l'utilisation burlesque de ses flammes.

Un frémissement à la commissure de mes lèvres tenta d'accompagnement le plissement interrogateur de mes yeux à la teinte quelque peu compatissant, tel un instinct apposant pitié face à celui que la vie a marqué. « Si la seule alternative que vous entrevoyait consiste à nuire aux autres, alors le problème se situe plus dans la personne que dans l'élément. Vous n'avez sans doute aucun conseil à recevoir d'une inconnue telle que moi, mais j'espère qu'un jour vous finirez par être en paix avec vous-même », insinuai-je avec une sincérité qui masquait l'incertitude de mes dires. Cette étrangère n'était le genre de personne qu'il devait faire bon fréquenter. Et si la foule se laissait charmer par ses atours, ça ne faisait que me raviser et me faire redoubler de méfiance, laissant mes sens en alerte.
@"Styx Frasier"

_________________
in the darkest moments
i'm the dark messiah
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://saom-ad.forumactif.fr
 
0b. The moon and the sun ϑ avec Styx
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» j ai des souci , je debute depuis ce jour avec linux fedora
» Lecture video interrompue avec mise en tampon
» probleme avec les cellules d'excel sur la mise en forme
» [Résolu]Mis a jour impossible avec Antivir
» [Résolu] Problème avec psg tv

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saom AD :: RP :: Inleif 75705b-
Sauter vers: