Saom AD


 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Un insigne honneur ? ▬ Ezio & Cosima

Aller en bas 
AuteurMessage
Vanka
Admin
avatar

Points : 1150
Crédits : Sigyn / Astra

Face to face
Allégeance : Camp 3
Fonction : dsff
Champ 2 : zd

MessageSujet: Re: Un insigne honneur ? ▬ Ezio & Cosima   Mar 5 Juin - 23:10

Un insigne honneur ?
Un temps soit peu nerveuse, je devais bien l'admettre. Ce n'était pas la première fois que je le rencontrais, le parrain. Celui qui faisait battre le cœur même du clan Pagliarelli. Un homme dont le charisme n'avait d'égal que son esprit stratège. Le genre d'hommes dont les filles comme moi se méfiaient. Je ne prêtais aucune attention à ce qui pouvait se dire sur lui et ne portais aucun jugement. Le seul avis que je m'autorisais à me faire sur lui ne concernait que son implication dans le clan. Je ne souhaitais pas attirer son attention, ça compliquerait bien trop mes recherches sur mon père. Dekian m'avait assez mise en garde pour être méfiante.

Malheureusement pour moi, j'étais loin de me douter à quel point Ezio avait de l'avance en ce qui concernait nos rapports.

Ce n'est pas si rare que ça, de voir des personnes sans aucun lien avec la mafia finir par travailler pour elle et rejoindre ses rangs. Mais lorsque le regard d'Ezio se posait sur moi, je n'avais pas le sentiment d'être considérée comme une arriviste. Plutôt comme si la seule place qui pouvait être mienne était à la Cosa Nostra. À part potentiellement ce père encore inconnu qui avait ruiné la vie de ma mère, l'avait arrachée à cette terre, rien ne me liait à la mafia avant mon intégration.

Presque plus confiante de traverser une banlieue où les trois quarts des visages feraient frissonner n'importe quelle personne saine d'esprit que de me retrouver seule avec Ezio, je prenais mon temps pour rejoindre le lieu de rendez-vous. Un rade dont le nom m'échappait et échappait à l'enseigne elle-même. Je pressai le pas sur les derniers mètres, voyant défiler les minutes et craindre d'ajouter un retard à mes préoccupations. Lorsque je poussai la porte du bar, les quelques piliers présents se tournèrent et me jaugèrent d'un regard. Un sourire timide sur les lèvres et mes yeux vagabondèrent de visage en visage pour croiser ceux d'Ezio. Étrangement, le fait de voir une tête familière me rassura, bien qu'il s'agisse de celle du parrain. Arrivant à sa hauteur, je marquai un temps de pause. Me pinçant les lèvres, je retins l'audace de remettre en cause le choix du lieu de rendez-vous. Mais mon regard avait sans doute déjà trahis ce questionnement qui m'avait stoppée. Prestement, je m'assis face à lui. « Navrée du retard », m'excusai-je comme si trois minutes de retard avait une importance cruciale dans cette entrevue dont je soupçonnais l'officialité. Allait-il me demandait de régler une affaire trop personnelle pour être demandée en risquant d'être vu par un autre membre du clan ou bien de la Cosa Nostra ? J'ignorais à quoi m'attendre et ce n'était pas pour me rassurer...
@"Ezio Salvatore"

_________________
Danse avec moi, poupée de crinoline. Deviens ma proie, libertine. Vierge aux abois, vas et viens, défais-moi donc ce lit a baldaquin qu'en 2 temps 3 mouvements l'on badine. Sonnez l'hallali sonnez ma mise à mort. Sonnez l'hallali sonnez ma mort.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://saom-ad.forumactif.fr
Vanka
Admin
avatar

Points : 1150
Crédits : Sigyn / Astra

Face to face
Allégeance : Camp 3
Fonction : dsff
Champ 2 : zd

MessageSujet: Un insigne honneur ? ▬ Ezio & Cosima   Ven 8 Juin - 22:42

Un insigne honneur ?
Les manières n'étaient pas mon fort et ce malgré les tentatives à moitié déterminées de Dekian. Mais je n'avais pas grandi dans ce milieu, loin de là. Le décalage se ressentait entre les autres membres du clan et moi. Pourtant, ça ne nous empêchaient pas de suivre un but commun dans le semblant d'harmonie qu'il pouvait y avoir entre nous. Peu assurée, je donnais souvent l'impression d'être une gazelle perdue dans les terres des lions. Et ce malgré les différentes missions que je réalisais pour le compte du clan Pagliarelli. Comme quoi nos actions ne nous définissaient pas toujours.

Le serveur arriva à la demande du parrain. Savait-il qui se présentait dans son rade ? Peut-être que oui, peut-être que non, dans tous les cas cela assurait un certain anonymat : personne n'aurait l'idée de le chercher ici. Je commandais sagement un soda à base d'orange alors qu'un léger silence fut comblé par l'observation de la salle. Il y avait peu de monde mais l'ambiance paraissait être à son comble. Un côté à la fois intimiste et grossier. Étrange paradoxe qui n'était pas pour me mettre à l'aise. Le soda arriva et le serveur déguerpit. Une sacoche, un pc, une mission. Pirater l'accès à certains comptes en banque de soldati. Des soupçons. J'aurais la liste des personnes en qui le parrain n'avait pas entièrement confiance. Mon ventre se noua d'une légère appréhension. « Vous... vous voulez que je fasse ça ici ? Enfin, maintenant ? J'veux dire... désolée... » Une éducation à faire... mais à trente ans on commençait à être bien moins flexible qu'avant. Poser des questions n'était pas une manière pour un soldato face au parrain. Ni auprès de n'importe quel supérieur d'ailleurs. « Il me faudra une liste de numéros de compte, et des noms... je peux raccorder plusieurs comptes à partir d'une identité », expliquai-je en me montrant plus professionnelle. Si mes interactions sociales étaient décalées, dès lors qu'il s'agissait technique et travail, mon assurance changeait du tout au tout. J'étais à l'aise dans mon travail. Dès que l'on me mettait un terminal entre les mains, tout allait pour le mieux. Raison pour laquelle je travaillais plus souvent à distance que sur le terrain. En plus de manquer de pratique, je n'étais pas dans les meilleurs... Alors que côté informatique, j'étais plutôt ce qu'on appelait un crack. Ezio l'avait bien compris.
@"Ezio Salvatore"

_________________
Danse avec moi, poupée de crinoline. Deviens ma proie, libertine. Vierge aux abois, vas et viens, défais-moi donc ce lit a baldaquin qu'en 2 temps 3 mouvements l'on badine. Sonnez l'hallali sonnez ma mise à mort. Sonnez l'hallali sonnez ma mort.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://saom-ad.forumactif.fr
Vanka
Admin
avatar

Points : 1150
Crédits : Sigyn / Astra

Face to face
Allégeance : Camp 3
Fonction : dsff
Champ 2 : zd

MessageSujet: Re: Un insigne honneur ? ▬ Ezio & Cosima   Ven 15 Juin - 13:22

Un insigne honneur ?
Paraissant bien gauche face à la droiture du parrain, je me rassurais finalement de le rencontrer dans un endroit comme celui-ci plutôt qu'un établissement huppé du centre-ville où en plus de dénoter avec mon interlocuteur, j'aurais fait tâche dans le décor. Je donnais l'impression d'être le petit cancre de la classe. Un peu turbulent mais qui tentait de faire de son mieux tout en sachant que ça ne serait jamais assez. Un peu frustrant ce rapport de supériorité qu'il instaurait par sa seule aura. Son regard perçant me donnait cette boule au ventre causée par la pensée qu'il pourrait me demander tout et n'importe quoi : je le ferais. Un envoûteur duquel je voulais me méfier mais en même temps que je laissais m'entourer de ses filets, me mettre à sa merci. Je détestais cette sensation sans parvenir à la contrer. Ezio était bien trop lui pour que quiconque puisse se sentir son égal. Ce n'était pas pour rien qu'il était à la tête du clan Pagliarelli... De ces hommes que l'on préfère avoir en alliés malgré les tords qu'il pourrait nous causer plutôt que de se retrouver de l'autre côté de la barrière.

Une feuille où étaient griffonnés des noms. Une simple liste qui en dirait long sur Ezio et ses liens avec les autres. Et si mon nom apparaissait ? Si celui de Dekian était noté ? Dekian avait beau paraître proche et sa loyauté à ne pas remettre en cause, ce n'était peut-être pas une amitié réciproque... Espionner sur des "frères d'armes" ne m'enchantait pas dans l'idée, mais on ne pouvait pas dire que j'avais beaucoup de rapports avec eux. Je restais encore une sorte de pièce rapportée, en décalage avec les autres de part mes fonctions dans ce clan qui étaient plus d'ordre logistique qu'exécutif. Si Dekian avait fait de moi une tueuse, ce n'était pas ma mission principale au sein des Pagliarelli. Restant la plus professionnelle possible avec ce jus d'orange porté à mes lèvres, je pris la liste et sortis le laptop de son sac. Me passant allègrement de tout commentaire.

Alors que je commençais à tapoter sur le clavier silencieux, le parrain s'accorda à amorcer une discussion qui ne semblait pas avoir le moindre rapport avec ce qu'il me demandait de faire. Je levai subrepticement mes yeux vers lui. « Je... oui. De Santis est toujours aussi désagréable avec moi mais rien qui viendrait à nous éloigner de nos missions », répondis-je avec plus de sincérité que je ne l'aurais souhaité. C'est étrange que dans ce milieu, les femmes soient plus à craindre que les hommes. Le code d'honneur voulait que les hommes respectent les femmes, mais il faudrait ajouter un avenant demandant aussi au femmes d'être respectueuses les unes envers les autres... Mais la Cosa Nostra datait d'une époque lointaine où les mœurs étaient bien différentes. C'étaient à nous de savoir adapter les règles aux circonstances. Laura ne paraissait pas assez intelligente pour avoir cette réflexion. Ou bien peut-être que c'était trop lui demander d'accepter sa famille telle qu'elle est, quand bien même elle ne puisse pas me souffrir. « Est-ce que je peux vous demander pourquoi cette question ? » M'interrompis-je dans ma tâche, intriguée d'avoir avec lui une discussion qui ne traite pas de travail.
@"Ezio Salvatore"

_________________
Danse avec moi, poupée de crinoline. Deviens ma proie, libertine. Vierge aux abois, vas et viens, défais-moi donc ce lit a baldaquin qu'en 2 temps 3 mouvements l'on badine. Sonnez l'hallali sonnez ma mise à mort. Sonnez l'hallali sonnez ma mort.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://saom-ad.forumactif.fr
Vanka
Admin
avatar

Points : 1150
Crédits : Sigyn / Astra

Face to face
Allégeance : Camp 3
Fonction : dsff
Champ 2 : zd

MessageSujet: Re: Un insigne honneur ? ▬ Ezio & Cosima   Lun 2 Juil - 19:48

Un insigne honneur ?
M’accommodant d'une réponse muette, je me remis à travailler. L'ambiance était étrange, un côté excitant - même si 90% de la clientèle devait à peine connaître la différence entre un système d'exploitation et un navigateur Internet - de faire ce genre de recherches illégales en public. C'est que... les données personnelles étaient, par définition, personnelles. Mais j'avais quelques clés, quelques passages, comme les sillons d'une termitière. Il fallait s'y retrouver, s'orienter. Une clé USB plug dans l'ordinateur et un script de ma boîte à outils s'exécuta pour m'ouvrir les portes. Je sentais cependant le regard insistant d'Ezio sur moi. Un regard qui me mettait mal à l'aise... de ses yeux, on pouvait croire qu'il vous perçait l'âme. Je ne voulais pas qu'il perce mon âme. Qu'il vienne s'introduire dans mes pensées et venir y piocher tout ce qu'il souhaitait.

Ce n'était pas pour casser cette appréhension que je m'étais permise de lui poser une question. Même si, au voile qui vint se poser sur ses lèvres que je ne pus m'empêcher d'observer dans un instant peu innocent, je comprenais que le questionner était malvenu. Sans Dekian en garde-fou, je peinais à garder à l'esprit les limites qu'il ne me fallait pas franchir avec le parrain. Mais en même temps, toute ma vie j'avais considéré chaque personne de façon horizontale. L'autorité, la hiérarchie, c'était à ma portée, sans aucun doute. Mais humainement, je ne voyais pas pourquoi il fallait se priver de poser une question à une personne uniquement parce que celle-ci était d'un rang plus élevé que le nôtre. Difficile de changer cette façon d'être... À ses mots, je me rassurai à penser qu'il ne me tuerait pas ce soir... Si Salvatore semblait prendre mon impertinence à la légère, je savais que c'était de courte durée.

Selon lui, ça n'était pas rare que les nouvelles recrues soient les jouets des anciennes. Si j'avais constamment l'impression de devoir faire deux fois plus mes preuves que les autres, je mettais ça sur le fait que j'avais vécu longtemps en dehors de Palerme et éloignée de la mafia. Plus que sur le fait que j'étais nouvelle. « Les missions que vous me donnez sont assez différentes de celles qu'ont les autres, je crois que ça les perturbe un peu... disons que je ne m'attends pas à ce qu'ils m'accordent beaucoup de crédit. Mais Dekian veille bien sur moi, je crois que ça doit dissuader les plus téméraires de vouloir me tester ou tout simplement s'en prendre à moi », ajoutai-je à me croire dans une discussion ouverte. « Pardon, je... ça n'est sûrement pas très pertinent... » Cherchai-je à me sauver en esquissant ce qui devait ressembler à un sourire. Me concentrant à nouveau sur l'ordinateur, je décrivais une requête répertoriant les comptes des personnes présentes sur la liste selon les infos qui m'avaient été données. Encore quelques manipulations et il aurait le résultat de sa demande.
@"Ezio Salvatore"

_________________
Danse avec moi, poupée de crinoline. Deviens ma proie, libertine. Vierge aux abois, vas et viens, défais-moi donc ce lit a baldaquin qu'en 2 temps 3 mouvements l'on badine. Sonnez l'hallali sonnez ma mise à mort. Sonnez l'hallali sonnez ma mort.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://saom-ad.forumactif.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un insigne honneur ? ▬ Ezio & Cosima   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un insigne honneur ? ▬ Ezio & Cosima
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les meilleurs forums de ForumActif sont à l'honneur...
» Les PRO à l'honneur pour les offres du 19 Mars
» Rétrobobile 2012, un Camion Saurer à l'Honneur
» Le multi-écrans à l'honneur chez Bouygues Telecom grâce à l'OTT
» Bouygues met la HD à l'honneur... et étoffe le bouquet de base

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saom AD :: Omerta :: Cosima-
Sauter vers: