test
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Amdir - Existe t-il encore des alliées ?

Aller en bas 
AuteurMessage
Ambre

avatar

Points : 180
Crédits : design by swan

MessageSujet: Amdir - Existe t-il encore des alliées ?   Mar 1 Mai - 15:53

Existe t-il encore des alliées ?





17/11/2480


La décision avait été prise, ils n'allaient plus tarder à avancer vers Helion. Le dôme. Cet endroit qui devait leur apporter la paix à tous. Ils y vivraient en tant que clandestins, certes, mais le dôme au dessus de leur tête allaient les protéger du climat et des difficultés de l'extérieur. Liesel s'imaginait déjà une vie paisible aux côtés de sa bien-aimée soeur. Personne n'était vraiment serein, mais ils y croyaient, et ils allaient y arriver. Cela faisait des années que la communauté voguait au travers de l'extérieur, des années qu'ils étaient alliés, une vraie petite société, chacun avait sa place, son utilité, cela fonctionnait parfaitement bien. Respect et bienveillance était les maîtres mots, aider ceux de la communauté, se méfier des autres. Liesel refusait de blesser les autres outsiders, elle n'avait pas encore eut à attaquer qui que ce soit, Eiven était là pour cela, mais si le jour se présentait, elle n'était pas certaine d'être capable de tuer.

Un homme s'était blessé. Cela arrivait régulièrement, la vie n'était pas particulièrement simple et elle s'avérait dangereuse. La communauté dont faisait parti la famille Hadler s'était installée dans la forêt, cet environnement n'était pas moins dangereux que les autres, mais devait s'avérer un peu plus commode.  « Liesel ! » lui criait-on alors que le visage du blessé se tordait de douleur. Sans attendre, la belle rousse vint rejoindre le groupe, elle s'accroupie aux côtés de son jeune compagnon, un léger sourire aux lèvres. « Voilà une vilaine blessure... » commenta-t-elle, plus pour elle-même que pour son patient. Levant ses yeux bruns vers celui-ci, le couvant d'un regard bienveillant, elle prit la jambe scindée par une large entaille.  « T'as fais ça comment dis-moi ? » s'enquit-elle tout en tirant d'une trousse attachée à sa taille, un linge qui se voulait propre et un peu d'alcool. Liesel écoutait attentivement l'homme tout en soignant cette vilaine plaie. Une chute, violente, un rocher pointu, sa jambe l'avait heurté avec une certaine violence, venant transpercé la peau. Elle tapota doucement le fichu imbibé d'alcool contre la plaie à vif, lançant un regard désolé au jeune homme qui se crispait sous la douleur.

Soigner était la principale activité de la plus jeune des Hadler, elle pouvait également recoudre les vêtements abîmés  ainsi que les chairs déchirées, c'est ainsi qu'elle se procurait de quoi faire des bandages aux blessés. Liesel noua doucement le long tissu autour du tibia de l'homme, celui-ci ne saignait quasiment plus, signe qu'elle n'aurait sûrement pas besoin de recoudre la lésion. Tout en se redressant, elle s'adressa à l'écorché.  «Repos pour aujourd'hui, tournant son doux visage vers ses autres compagnons, elle continua,Emmenez le dans sa tente, et qu'il n'en sorte pas. Interdiction de poser le pied jusqu'à demain au moins. Je viendrais changer le pansement et voir s'il a besoin de quelques points. »

Se détournant finalement, elle reprit les activités qu'elle avait prévu. Un léger sourire s'était dessiné sur ses lèvres charnues, Liesel appréciait l'autorité qu'elle avait sur la communauté. Elle était l'une des seules capables de soigner, une vielle femme en fin de vie était elle aussi présente, mais la jolie rouquine savait qu'elle devait bientôt prendre la relève, c'est dans ce but qu'on l'avait formé. Essuyant ses mains, pleines du sang de son compagnon, sur son pantalon, elle avançait d'un pas peu assuré pour s'enfoncer un peu plus dans la forêt. Personne n'était censé quitter le camp seul, voilà des années qu'elle se battait avec sa soeur pour que celle-ci respecte cette règle. Mais ce jour, la soigneuse lui avait donné une mission quelque peu particulière. Liesel et elle était sans aucun doute l'une des seules à avoir conscience de l'état de santé de la vielle. La guérisseuse lui avait alors discrètement demandé de récupérer des plantes particulières que l'on pouvait trouver en s'enfonçant dans la foret. Une simple dague était accrochée à sa ceinture, seule arme que Liesel possédait. Elle ne savait pas vraiment la manier.

Liesel n'était pas une chasseresse comme son aînée, elle n'était pas douée pour se camoufler, pas douée pour traquer, ni pour se défendre. C'est donc le coeur battant qu'elle s'enfonçait dans les faunes qui se faisait de plus en plus opaque. Une vague de soulagement s'était emparée d'elle alors que les plantes voulues se dressait sur leurs tiges épineuses. D'un geste vif et précis, elle coupa celles-ci et plongea délicatement la verdure dans une poche prévue à cet effet. Alors qu'elle s'apprêtait à faire demi-tour, une tâche rouge vint attirer l'attention de Liesel. Du sang. Fronçant ses sourcils, elle toucha la goûte, constatant qu'elle était encore liquide, elle n'était pas vieille. Un animal ou un humain s'était blessé. Ne pouvant y résister, elle s'enquit de suivre les quelques traces épars qui s'enfonçait plus encore dans la forêt. A un endroit, les traces s'arrêtèrent, laissant la jeune femme perplexe. Comme si le blessé s'était volatilisé. Elle ne voyait pas grand chose dans cette épaisse faune, mais l'infirmière avait le sentiment d'être observée. Elle touchait son but du bout des doigts, jetant un regard appuyé vers un arbre. « Si.. Si vous êtes blessé, je peux vous aider.   » commenta-t-elle d'une voix hésitante, doutant encore de la supposée présence d'une personne, pourtant convaincue qu'on l'avait entendue.



CODAGE PAR AMATIS
@"Amdir Minuial"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ambre

avatar

Points : 180
Crédits : design by swan

MessageSujet: Re: Amdir - Existe t-il encore des alliées ?   Dim 8 Juil - 20:41

Existe t-il encore des alliées ?





17/11/2480


Liesel regrettait déjà ses derniers propos. Elle n'avait pas de temps à perdre avec d'autres blessés. La veille guérisseuse avait besoin des herbes médicinales au plus vite, la fourmilière qu'était la communauté à laquelle appartenait les Hadler nécessitait d'avoir toujours un soigneur compétent dans le coin. Hors, ce n'était plus le cas avec la jolie rousse qui s'était ainsi enfoncée dans la forêt. Pourtant, la jeune femme avait le net sentiment que quelqu'un avait besoin d'elle à cet instant, c'est pour cela qu'elle resta immobile jusqu'à recevoir une réponse inattendue. « Ouais ! S’il vous plaît ! Je suis au pied de l’arbre ! »

Un léger sourire se dessina sur ses lèvres. Liesel avait réussi à traquer un humain blessé, bien que ce ne soit pas dans le but de le manger ou de l'agresser. Elle jeta un rapide coup d'oeil à l'arbre en question, évaluant la perplexité du trajet jusqu'à celui-ci. La faune était assez haute, mais aucune plante ne semblait épineuse, elle s'y enfonça avec beaucoup de précaution, priant pour ne pas stupidement tomber dans un piège. C'était tout à fait son genre, après tout. La jeune femme était bien trop naïve, bien plus que son aînée. Mais la voix qui lui avait répondu semblait appartenir à une enfant, celle-ci était douce mais semblait manquer d'innocence. Les dernières branches barraient son passage, d'un agile coup de pied, elle les écarta et pu enfin découvrir le petit animal blessé.

Ou plutôt, la gamine qui se dressait là, le bras couvert de sang, le visage crispé. Oubliant ses inquiétudes et soupçons concernant un supposé piège, Liesel se jeta dans la gueule du coup à grands pas.  Arrivée à la hauteur de la petite, la jeune femme lui appuya sur les épaules pour la forcer à s’asseoir à même le sol «  assise » ordonna-t-elle d'une voix douce tout en se mettant à genoux, juste en façon. « Comment as-tu fait ça?   » s'enquit-elle tout en plongeant ses mains dans sa sacoche, sortant immédiatement un drap propre qu'elle imbiba d'alcool et positionna sur la plaie. Celle-ci était vilaine et profonde. Allait-elle nécessiter des points de suture? Liesel n'avait pas son matériel sur elle. Il lui aurait fallut improviser un feu pour stériliser l'aiguille et ce n'était pas possible en ces lieux. Une fois la plaie nettoyée à l'aide de l'alcool, la jeune femme usa d'un autre fichu propre pour empêcher le saignement. Relevant ses yeux bruns vers le visage de la petite, elle ne fut pas surprise de voir une perle de sueur sur son front.

La jeune Hadler essuya l'une de ses mains pleine de sang sur son pantalon avant de lever celle-ci pour la poser sur le front de la gamine, vérifiant que celle-ci n'ait pas de fièvre. Si tel était le cas, il était probable que la plaie ne se referme pas correctement. Une infection arrivait vite. « Tu saignes depuis longtemps?   » L'infirmière posa par la suite sa main sur la plaie recouverte par le bandage, faisant une pression dessus afin de couper l’hémorragie. « Je sais que ce n'st pas agréable..   » commenta-t-elle doucement en voyant le visage de l'enfant se crisper d'avantage. Elle était forte, cela ne faisait aucun doute.  « Si d'ici quelques minutes, ta blessure saigne encore, il va falloir que tu me suives. J'ai de quoi te recoudre un peu plus loin, mais je ne pourrai rien faire de plus ici... » Un regard désolé d'abord, puis un léger sourire, elle s'installa un peu plus confortablement sur ses genoux sans jamais lâcher le bras de l'enfant. « Comment tu t'appelles ? »



CODAGE PAR AMATIS
@"Amdir Minuial"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Amdir - Existe t-il encore des alliées ?
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» savoir si un fichier existe sur un serveur ftp !
» Est-ce que cela existe (fond carto pour iPhone mais NON online) ?
» A-squared Free n'est plus disponible
» Transfert Cariboost V2 --> Dreamweaver?
» [VX]Dark earth[Stopper]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saom AD :: RP :: Liesel-
Sauter vers: