Saom AD


 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 [terminé] Elrych - Faith reveals the potential

Aller en bas 
AuteurMessage
Ambre

avatar

Points : 180
Crédits : design by swan

MessageSujet: [terminé] Elrych - Faith reveals the potential    Lun 2 Avr - 12:36

Faith reveals the potential

Magda  & Elrych

10/02/2481

Une petite routine commençait à s'installer, Magdalena en savait un peu plus à présent sur le camp dans lequel elle était arrivé, 5 jours auparavant. Une explosion avait retentit, endommageant une partie de Reiver, dont un générateur électrique, c'est ainsi qu'on lui avait expliqué la situation, mais aussi, la raison pour laquelle elle devait dormir avec une autre milicienne. Celle-ci était gentille, l'ambiance n'était pas amical, mais les deux jeunes femmes ne se marchaient pas dessus et se respectaient, c'était agréable. Elle se souvint, amèrement, qu'un malheur plus ou moins similaire avait eut lieu à Helion quand elle y résidait encore, cela avait créé une panique assez forte, mais tout était plus ou moins rentré dans l'ordre pour ceux de l'élite. Une fois la situation réglée à Reiver, Magda aurait son propre logement, elle avait hâte, elle ne pouvait le nier. La jeune recrue était une âme solitaire, les discussions de courtoisie et les potins étaient loin d'être ses sujets de prédilection. Elle ne pouvait afficher son savoir aux yeux de tous, la plupart avait une déjà une mauvaise image d'elle. Image qui ne fut pas non plus aidée par son absence à l'entraînement, le second jour. Elle n'avait pas pensé à mal, mais avait commit une faute, peut-être aurait-elle été plus sévèrement punie si Liesel Sherkan ne s'était pas interposée. De fait, elle s'était forcée à avaler cette immonde barre énergique qu'on lui proposait le matin et se trouvait à présent sur le terrain d'entraînement, entourée par d'autres recrues.

Magda n'était pas vraiment douée, il fallait l'avouer. Son point fort était sa tête, pas son corps. Elle était petite, maladroite et peu agile, bien que débrouillarde et investie. Elle faisait de son mieux pour donner des coups et apprendre les parades, elle y mettait toute sa bonne volonté ainsi que son énergie, mais le rythme imposé par Reiver n'était pas évident à suivre, et il lui arrivait que la tête lui tourne à cause de l'impression de ne rien avoir mangé. Certes, la barre énergétique qu'on leur faisait avaler leur fournissait les éléments nécessaires à une matinée d'entraînement, mais l'impression de satiété n'y était pas. Et Magda avait un appétit impressionnant. Un coup lui fut donné alors qu'elle s'était perdue dans ses pensées. Troublée, la nouvelle recrue se retrouva sur son séant, au sol, les yeux écarquillés. Elle ne dit cependant rien, acceptant la main d'un autre qui l'aidait à se relever. Des murmures montèrent jusqu'à ses oreilles, la jeune femme observa les environs à la recherche de la cause de ce trouble. Les autres recrues s'étaient figées, toutes tournées vers un seul homme, Magda suivit le mouvement, dévisageant celui qui avait interrompu son entraînement. Celui qui était chargé du groupe de Magda devait maudire cet homme, se dit-elle, quelque peu amusée par la situation. Elle bouscula quelques personnes, pour se rapprocher et mieux apercevoir l'homme qui observait l'assistance d'un oeil noir. « N'y a-t-il pas un seul d'entre vous capable de me dire ce qu'il faudrait faire pour consolider la paroi intérieure du mur fissuré de la machinerie ?! »

L'agitation laissa place au silence. Personne ne semblait savoir ce qu'il fallait faire, même si Magda se doutait que certains devaient avoir une solution à proposer, mais s'en fichaient. Elle soupira quelque peu, avança de quelque pas et se figea de nouveau, fixant l'homme. « Personne ? » demanda-t-il d'un ton empreint d'indifférence. « Le contraire m'aurait peut-être étonné. »  Serrant les poings, Magda l'observa, il allait tourner les talons lorsqu'elle sortit du rang pour se faire voir, la tête haute, le buste droit, un petit hématome sur sa joue, elle lança d'une voix assurée. « Cela dépends de la situation, Monsieur,  commença-t-elle, si la fissure est superficielle, un simple enduit suffira, si elle ne l'est pas, il faudra peut-être creuser un peu pour consolider les fondations avant de s'attaquer à la partie immergée de l'iceberg.  » La jeune recrue sentit alors le regard de ses camarades se poser sur elle, elle tourna la tête pour observer l'assemblée d'un œil vide et s'enquit de se justifier car il lui semblait que c'était ce qu'on attendait d'elle. « J'ai travaillé en tant qu'assistante d'architecte pendant deux ans, depuis mon enfance je baigne dans ce milieu. » Magdalena se tourna de nouveau vers l'homme, elle ignorait son grade ni même qui il pouvait bien être, mais le respect que semblaient lui témoigner ses camarades lui indiquait qu'il était quelqu'un d'important.  « Je ne suis pas une experte en bâtiment, Monsieur, je n'ai jamais construit de mûr. Cependant, j'ai assisté à de nombreuses constructions et discuté avec les chefs de chantier. J'ai suivi l'évolution des projets du format papier à la pierre ou au béton. Je serai ravie de me rendre utile. »

Ravie, en effet, elle l'était. Son visage impassible ne montrait rien, son ton était monocorde, ses yeux étaient vides, comme à son habitude. Magda observait l'homme de ses grandes pupilles vertes comme si elle n'y voyait rien, pourtant, elle y voyait bien des choses. Elle se sentait soudainement utile, et un pincement joyeux lui piqua la poitrine, enfin quelque chose où elle pourrait prouver son potentiel. Elle n'était pas vraiment faite pour s'entraîner, pour se battre, mais elle compter y mettre toute sa bonne volonté. Ses camarades l'observaient d'un oeil mauvais, la grande majorité d'entre eux n'étaient pas éduqués comme l'avait été Magda, ils ne venaient pas de l'élite d'Helion, n'avait jamais baigné dans le confort... Ils étaient manuels, elle ne l'était pas. Un faussé semblait se creuser entre Reiver et elle, et cela ne faisait que 5 jours qu'elle y était. La jeune recrue appréhendait de plus en plus la suite des événements, elle craignait pour sa vie, en ces lieux. Elle craignait tout, se méfiait, dormait mal... Elle avait pourtant réussit à étouffer tout ses sentiments, ces 18 dernières années, elle l'avait fait sans mal, mais elle sentait que ses efforts risquaient d'être réduits à néant en moins de temps qu'il n'en faut pour le dire.


Réservé.   - @"Elrych Gently"


Dernière édition par Ambre le Sam 5 Mai - 2:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ambre

avatar

Points : 180
Crédits : design by swan

MessageSujet: Re: [terminé] Elrych - Faith reveals the potential    Lun 2 Avr - 22:24

Faith reveals the potential

Magda  & Elrych

10/02/2481

L'assistance semblait à la fois surprise, perplexe et agacée par la réponse qu'avait donné Magda à l'interrogation de l'homme. Celui-ci s'avança doucement vers elle, plongeant ses pupilles aussi vertes que celle de la jeune recrue dans les sienne. Il semblait tenter de la sonder, de percevoir quelque chose qui lui était inaccessible, Magda ne détourna pas le regard, ce n'était ni dans son intérêt, ni dans ses habitudes. Elle garda la tête droite et soutiens le regard sans une once de fierté ni même de ressenti, elle avait apprit à ne pas montrer ses émotions, qu'importe la situation. Evidemment, cela lui arrivait d'exprimer un sentiment lorsqu'elle était prise au dépourvu, comme la stupeur ou la gêne, mais en cet instant, ce n'était pas le cas. Elle était certaine des propos qu'elle venait de tenir et n'avait aucune raison de douter de cela. L'homme cependant, était en droit de se poser des questions. Magda était jeune, elle avait 18 ans et pouvait parfois paraître plus jeune encore, mais cette expression inébranlable qu'elle  affichait coupait souvent court l'envie de ceux qui voudraient en savoir plus.

« Sergent-instructeur, lança l'homme en se redressant quelque peu, in de l'entraînement pour elle. » Là, la jeune recrue dut avouer perdre un instant sa contenance, mais lorsque les yeux de l'homme se reposèrent sur elle, elle s'était déjà redressée et affichait de nouveau son masque interdit. «Vous, suivez-moi. » elle acquiessa d'un signe de tête, sans prendre la peine d'observer les autres recrues qui devaient la dévisager. L'homme ne l'attendit pas, il avait quelques pas d'avance sur elle, elle dut courir à petites foulées pour le rejoindre et lorsqu'elle arriva à sa hauteur, il se retourna subitement, manquant de frapper de plein fouet Magda et de la faire tomber à la renverse.  « Et ce n'est pas « Monsieur » mais « Capitaine » pour vous, recrue. » La jeune femme déglutit avant d'acquiesser de nouveau. « Veuillez m'excuser Capitaine, je n'avais pas conscience de votre grade. » Y avait-il un moyen pour elle de comprendre le grade de ceux qui s'adressaient à elle ? La plupart des recrues et miliciens avait une posture droite, un ton autoritaire et des yeux plus ou moins agressifs. Elle avait cru comprendre que même certains civils pouvaient être entraîner au combat.

Se laissant quelque peu distancer, Magda observa la tenue du capitaine et de nouveau, ne trouva rien qui puisse lui indiquer son grade sans qu'il n'ait à le lui rappeler. Était-elle condamner à se souvenir de chaque milicien dans le but de ne plus faire cette erreur? C'est en effet ce qu'elle craignait. Elle songea un instant à l'entraînement, c'était la seconde fois, en 5 jours qu'elle manquait celui-ci, elle craignait que l'homme en charge d'elle n'en soit que plus contrarié. Il n'avait pas l'air d'être une personne très commode. Le capitaine avait reprit un peu d'avance sur la jeune recrue qui, encore une fois, couru légèrement pour le rattraper. Elle observa les environs et se souvint que l'endroit où il semblait l'emmener était tout simplement le quartier général. C'est ici que devaient se trouver les personnes importantes, les personnes qui régissaient Reiver.

Magda déglutit de nouveau, elle craignait d'avoir fait quelque chose de mal en imposant son idée au capitaine. Certes, c'était ce qu'il avait demandé, mais les humains étaient d'étranges créatures que la jeune femme ne comprenait pas toujours. Elle soupira discrètement en se laissant entraîner là où elle n'aurait pas dû se trouver en temps normal. Le fait d'être ainsi convié à cet endroit risquait de lui causer d'autres problèmes vis à vis de ses camarades, elle n'en doutait pas une seconde. L'homme entra en trombe dans un bureau qui était sans doute le sien. Il était d'une neutralité extrême, à l'image de tout ce qu'elle avait découvert à Reiver. L'esthétisme n'était définitivement pas une qualité de l'endroit. Un large bureau siégeait au milieu de la pièce, ainsi que deux fauteuils, un devant, un autre derrière. L'homme ne prit pas la peine de proposer à la demoiselle de s'asseoir, ce que, de fait, elle ne fit pas. Elle savait à présent qu'elle devait se faire discrète et extrêmement respectueuse envers cet homme qui était un de ses supérieurs. « Nom et Prénom. » déclara-t-il d'une voix neutre.

La jeune femme se planta sur ses pieds, les yeux posés sur le mur derrière l'homme, elle le regardait sans vraiment le voir, son regard planait dans la pièce sans pour autant s'y intéresser. Elle se savait observée, il avait déjà tenté d’apercevoir quelque chose en elle tout à l'heure. Mais les pupilles du capitaine semblaient semblables aux siennes: dépourvues d'émotions. Lui aussi possédait-il une carapace afin de le protéger des autres? Elle en doutait. Il semblait fort et sûr de lui. Pas particulièrement méchant, mais pas bienveillant non plus. Terriblement neutre. Elle semblait y voir son reflet, cela était déconcertant. « Magda Cowen. » déclara-t-elle d'un ton monocodre. Mais elle se doutait qu'il ne trouverait rien à ce nom, elle jeta un œil distrait autre part avant de se reprendre. « Magdanela Cowen, Capitaine. C'est mon nom.  » L'homme fouillait dans un gros classeur dans lequel devait se trouver le dossier d'admission de la jeune recrue, sans doute était-ce ce qu'il cherchait, la jeune femme ne comptait pas se risquer à lui poser la question. Elle laissa son regard se poser sur les pages qu'il feuilletait en attendant d'entendre ce qu'il lui voulait.

Réservé.   - @"Elrych Gently"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ambre

avatar

Points : 180
Crédits : design by swan

MessageSujet: Re: [terminé] Elrych - Faith reveals the potential    Mar 3 Avr - 1:58

Faith reveals the potential

Magda  & Elrych

10/02/2481

L'homme n'avait pas daigné donner son nom, il ne comptait visiblement s'abaisser à cela vis à vis d'une recrue. Magdalena avait comprit que le respect à Reiver allait dans un sens, pas dans l'autre. Il était normal que les recrues soient bousculées et maltraitées, mais les dirigeants, les hauts placés, eux, devaient être respecter sous peine de recevoir une punition. Elle ne disait rien, mais n'en pensait pas moins, ses yeux s'étaient attardés sur les dossiers placés de façon plus qu'hasardeuse sur le bureau. Cela dérangeait fortement l'esprit esthétique de la jeune femme, mais elle se contint de redresser certaines feuilles, de nouveau, son geste aurait été mal venu, d'autant qu'elle avait déjà gaffé auprès du Capitaine quelques minutes auparavant.

La jeune recrue l'observait, il lui semblait que le capitaine avait enfin trouver son dossier, il était en train de le lire jusqu'au moment où il se retourna, ignorant royalement la présence de Magda, ce qui irrita quelque peu la jeune femme. Il fouilla dans un autre terroir, en penchant sa tête sur le côté, la jolie brune constata qu'il tirait de celui-ci un livre dont la reliure était vieille, usée et poussiéreuse. Elle haussa un sourcil, interpellée. Que comptait-il faire? Il lui semblait que l'homme allait lui tendre le bouquin, mais se ravisa au dernier moment, elle en resta d'autant plus perplexe. Mais alors que le capitaine relevait ses yeux vers les prunelles de Magda, celle-ci avait continu ses émotions et questions et ne laissait qu’apparaître un visage plus qu'impassible. Convaincu visiblement, il se détourna de nouveau et feuilleta son dossier.

« Lisez-moi ce paragraphe. » avait-il finalement déclaré après lui avoir tendu son propre dossier, il pointait du doigt un paragraphe relativement court. Magda attrapa la feuille entre ses mains et se redressa quelque peu, le capitaine était venu se placer à ses côtés, elle sentait son regard intrusif observer ses moindres réactions. « Un comportement suspect de la part de  Monsieur et Madame Cowen a été détecté grâce à l'étude des vidéos de surveillance au niveau de leur habitation. Une enquête fut engagée par la suite, mettant en évidence l’investissent des deux époux dans des actions criminelles. » Magda resta silencieuse un instant, découvrant le rapport de l'enquête menée sur ses parents. Elle n'avait jamais eut accès à ce document et s'en fichait quelque peu, mais il était interessant pour elle de savoir quelles avaient été les étapes de l'investigation. Elle reprit donc, d'une voix sereine, neutre, intéressée. « Monsieur et Madame ont été suivis durant plusieurs semaine, l'investigation a mit en évidence leurs techniques d'approche afin d'arracher des puces aux autres habitants d'Helion. Madame Cowen servait d’appât, elle entraînait des hommes dans des ruelles désertes et Monsieur se chargeait d'arracher la puce. L'enfant de la famille, Mademoiselle Magdalena Cowen n'était pas impliquée dans le trafic mais il a été prouvé qu'elle était au courant de celui-ci...»

La jeune recrue continua à lire d'une voix forte et articulée la suite du paragraphe, celui-ci détaillait à présent les raisons qui avaient poussées ses géniteurs à se lancer dans le trafic de puce, puis la mise en évidence que Magda ne les avait pas dénoncé. Les dernières lignes s'attardaient sur leur arrestation, le nombre de puce retrouvées, trois supplémentaires, cachées dans les tiroirs à sous-vêtements de Madame. Ayant terminé le paragraphe, la jeune recrue leva les yeux pour croiser le regard du capitaine, celui-ci semblait la détailler avec beaucoup d'application, avait-il perçu quelque chose qui l’intéressait? Les prunelles vertes dans lesquels Magda venaient de se plonger étaient tout aussi vides que les siennes, l'homme ne dégageait pas la moindre émotion.  « Désirez-vous que je vous lise la suite, Capitaine? » s'enquit-elle calmement, la feuille toujours entre ses mains.  

Réservé.   - @"Elrych Gently"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ambre

avatar

Points : 180
Crédits : design by swan

MessageSujet: Re: [terminé] Elrych - Faith reveals the potential    Dim 15 Avr - 23:26

Faith reveals the potential

Magda  & Elrych

10/02/2481

Lire à voix haute le compte rendu du dossier concernant ses propres parents ainsi qu'elle-même n'avait pas particulièrement dérangé Magdalena, bien qu'une petite voix en elle lui eut soufflé que cet homme n'avait pas besoin d'en savoir autant à son propos. Le capitaine semblait attendre une réaction de la part de la jeune recrue, quelle qu'elle soit, de fait, celle-ci ne lui accorda pas ce qu'il désirait, elle resta neutre et monocorde tout du long de sa lecture, ne laissant pas sa stupéfaction se faire voir alors qu'elle découvrait en même temps que son supérieur hiérarchique les informations du dossier Cowen. Lorsqu'elle eut terminé sa lecture, il refusa sa proposition de continuer celle-ci et l'invita silencieusement à prendre place sur la chaise qui se trouvait près d'elle, en face du bureau désorganisé que possédait le capitaine. « Dictée. » commenta-t-il simplement, répondant ainsi à la question silencieuse qui trottait dans l'esprit de la recrue.

Assise, elle l'observait faire, attrapant d'une main le rapport que la recrue gardait encore, il posa une feuille vierge et un style en face d'elle, sous le regard de plus en plus perplexe de Magda. Elle se positionna devant la feuille, arquant quelque peu son dos pour se rapprocher du papier et jeta un regard entendu au capitaine qui s'enquit de lire la suite du rapport. « Face aux preuves rassemblées contre eux, Monsieur et madame Cowen sont rapidement passés aux aveux pendant leur interrogatoire. Ils ont été condamnés à l'exil. Leur fille, Magdalena Cowen, dont la complicité par absence de dénonciation a été largement démontrée, a reçu pour sanction une affectation à l'avant-poste Reiver. » Elle suivit sans difficulté le rythme imposé par l'homme, ne relevant pas une seule fois la tête. Magda était plutôt douée pour l'orthographe et la grammaire, bien que ses parents fussent prédisposés aux sciences. Son père, scientifique, était évidemment mathématicien, sa mère, architecte, devait jongler entre physique et calcul pour bâtir des bâtiments. Baignée depuis toute petite dans un monde plutôt axé sur les mathématique, elle s'était pourtant forgée une solide culture littéraire et maîtrisait parfaitement l'art de l'écriture.

Le capitaine lui prit la feuille, une fois que Magda eut apposé le point final à celle-ci. Il parcourut du regard les quelques lignes de son écriture manuscrites, lisible, cursive. Cette façon d'écrire lui permettait de prendre rapidement des notes qui se voulaient lisibles, sans lui faire perdre du temps, souvent, elle avait du noter les idées données en vrac lors des réunions d'architectes à propos des plans de construction. La jeune femme avait toujours du faire le "sale boulot" dont sa mère ne voulait pas, ramasser derrière les autres, corriger, prendre des notes... Mais répondre aux ordres étaient comme une seconde nature pour Magdalena, elle n'aimait pas particulièrement soumettre son opinion ni prendre d’initiative, son rôle de suiveuse passive lui convenait parfaitement à Helion. Or, ici, à Reiver, cette attitude n’amenait  que l’amertume et la moquerie, elle avait comprit à ses dépends qu'elle allait devoir s'affirmer, d'autant plus après cet entretient avec le capitaine.

Celui-ci se déplaça de nouveau, la jeune femme le suivit du regard, l'observant ranger dossier et papier, puis il s'installa en face d'elle, Magda se redressa quelque peu, ne collant pas son dos à celui-ci de la chaise, les jambes droite, légèrement écartées, elle tenait cette posture de l'éducation rigoureuse qu'on lui avait inculqué. Les mains posées sur ses cuisses, le regard fixe et vidé d'expression, elle attendait patiemment que l'homme lui explique le but de cet entrevue. Ils n'avaient pas une seule fois abordée de nouveau cette histoire de fissure dans le mûr, pourtant la base de l'intervention de Magdalena. «  D'après votre dossier, vous n'êtes ici que depuis 5 jours. Comment se passe votre intégration ? » Elle acquiesça et garda un instant le silence, tentant de synthétiser mentalement ses cinq premier jour à Reiver.

Il y eut d'abord sa rencontre avec Nenia Wald, sa colocataire, l'incident dans les douches, le petit déjeuné imangeable, les moqueries des autres recrues face à son inaptitude évidente pour le combat, le regard dur et les remarques mesquines du sergent Sherkan. En somme, il semblait à Magda qu'il lui était arrivé bien plus de chose en 5 journées qu'en 18 ans à Helion. Cette nouvelle aventure à l'avant-poste s'avérait être prometteuse, mais quelque peu effrayante. « Inutile de préciser que j'attends la vérité, et seulement la vérité, de la part d'une recrue... disons honnête ? » Elle eut un léger sourire amer qui s'effaça l'instant suivant, posant ses prunelles vides dans celles, jumelles, du capitaine, elle entama:  « Evidemment, Capitaine, je ne comptais pas vous mentir. » Elle étira quelque peu ses épaules, soudain douloureuses à cause des quelques coups reçus auparavant lors de l’entraînement et reprit d'une voix douce.  « Je pense que mon intégration pourrait être meilleure. Je me sens en décalage avec les autres recrues, celles-là sont en effet pleine de muscles, mais relativement creuse au niveau de la cervelle. Je déplore quelque peu le niveau intellectuel de l'unité dans laquelle je me trouve, mais je tente d'y faire abstraction. La sociabilisation n'a jamais été une de mes compétences, mais je fais des efforts et je fais sincèrement de mon mieux. D'ici quelques jours, sans doute, aurais-je trouvé ma place à l'avant-poste. » Observant un instant le bureau, Magda acheva.  « Je ne souhaite qu'une chose, Capitaine. Me rendre utile et servir l'avant-poste puisque tel est mon rôle. »


Réservé.   - @"Elrych Gently"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ambre

avatar

Points : 180
Crédits : design by swan

MessageSujet: Re: [terminé] Elrych - Faith reveals the potential    Sam 5 Mai - 2:17

Faith reveals the potential

Magda  & Elrych

10/02/2481

« Vous n'êtes peut-être pas là depuis longtemps, mais vous avez bien compris l'esprit de l'avant-poste : toujours se rendre utile. C'est déjà plus que ce que beaucoup de miliciens pensent avoir compris ici... » lui intima le capitaine. Magda ne fut que plus satisfaite en entendant qu'il lui semblait avoir cerné la mentalité des habitants de l'avant-poste. Elle avait douté un instant, il était vrai que dans sa tirade, elle posait un regard très dur et pleins de jugements qui dépeignait fort bien l'élite d'Helion. Pour autant, l'homme semblait être en accord avec elle ce qui la conforta dans ses idées. Elle se sentait en décalage et ses frères d'armes semblaient s'évertuer à le lui prouver. Mais Magda ne comptait pas se laisser impression, cela faisait certes peu de temps qu'elle avait intégré les rangs de Reiver, mais sa volonté de flancherait pas, elle se l'était promis ! « Mais je ne me ferais pas trop d'illusions quant à votre intégration. la prévint-il,   Vous trouverez des gens dont vous vous rapprocherez, c'est certain. Mais vous ne rentrerez jamais dans le moule imposé par vos autres camarades. Mais c'est ce qui vous fera sortir du lot si vous jouez bien vos cartes. Croyez en mon expérience. » Elle se contenta d'acquiescer , méditant un instant ces paroles, quelque peu déçue. Son but était pourtant d'entrer dans le moule et de ne pas se faire remarquer, elle avait passé ses 18 dernières années à être juger pour cette apparence peu commune qu'elle avait, bien que celle-ci se soit atténuée avec le temps. Ses grands yeux verts, sa froideur et son visage dénué d'émotion avait toujours dérangé. "Sortir du lot" comme venait de le dire le capitaine n'était pas son but, bien au contraire, elle voulait se ranger et se rendre utile. Le haut-gradé semblait placer en elle des espoirs que Magda ne comprenait pas, cependant, elle se doutait que le questionner à ce propos serait plutôt malvenu. En soit, l'idée d'avoir une personne à ses côtés qui croit en elle n'était pas de refus, elle ne savait pas de quoi serait fait l'avenir, ici, dans ce quotidien qu'elle peinait encore à appréhender, mais elle savait déjà qu'il ne serait plus aussi doux que les jours qu'elle avait passé à Helion.

« Allez, debout recrue. On va rapidement voir le mur pour confirmer votre diagnostic. » Sur ces mots, elle se leva sans sourciller, se laissant entraîner d'un bout à l'autre de l'avant-poste. La recrue prit le temps de jeter des coups d'oeil rapide autour d'elle, tentant de mémoriser le plus de choses possibles de cette rapide visite. Reiver était une réelle fourmilière, elle y croisa de nombreux miliciens, d'autres gradés, des civils aussi. Chacun s'attelait à sa tâche avec un sérieux impressionnant, chacun avait son utilité et Magda se doutait que celui qui ne trouvait pas sa place au sein de l'avant-poste serait rapidement envoyé à l'extérieur, là où la vie, parait-il, était bien plus compliquée. Encore incapable de se défendre, il était évident que c'était à présent une question de survie, la recrue devait se frayer un chemin parmi ses frères d'armes, prouver sa valeur et garder sa place, coûte que coûte. Elle n'était pas décidée à mourir et il était sot de croire qu'elle puisse s'en sortir seule à l'extérieur.

Elle fut emmené dans la réserve alimentaire, là où, sur le mur, se dressait une large fissure prête à faire tomber l'édifice. Prenant son temps pour observer la césure, Magda s'en approcha, y posa ses doigts afin d'en mesurer la largeur et retourna auprès du capitaine pour lui répéter les mots qu'elle avait prononcer lors de l'entraînement. Elle n'était pas capable de faire les travaux nécessaires elle-même, mais pouvait aisément les superviser. Ses connaissances étaient suffisamment étendues pour cela. Peut-être réussirait-elle, avec un peu de patience, à se faire une place en tant qu'architecte au sein de Reiver. Ce n'était pas particulièrement sa passion, mais elle était douée pour cela et dotée d'un regard critique que personne ne pouvait nier sans être de mauvaise foi. Une fois cela fait, le capitaine la libéra de sa présence. « Après ça, vous pourrez retourner à l'entraînement ou à votre poste. Aussi, j'aimerais que vous preniez rendez-vous avec le psychologue de l'avant-poste, le Dr. Mirhan Detiev. Une simple visite de routine, rien d'extraordinaire. » Magda se figea, ne laissant pourtant rien paraître, son sang semblait être devenu un liquide acide au sein de son organisme alors qu'elle entendait l'ordre suivant:  rencontrer le praticien de Reiver. Elle avait déjà effectué des test physiques pour s'assurer de sa bonne santé, de fait, la recrue se doutait qu'il n'était pas un "simple" médecin. Peut-être un psychologue, ce qui la fit frissonner d'avantage. « J'y vais de ce pas, Capitaine. »  répondit-elle d'une voix blanche avant de saluer l'homme et de tourner les talons.

La jeune femme n'avait pas la moindre idée de là où elle était supposée prendre rendez-vous avec l'homme, avait-il une secrétaire ou quelque chose comme ça? Elle fit demi-tour, se dirigeant à présent vers l'aile médicale de Reiver, là où sans doute, elle trouverait plus amples informations sur sa requête. Son entretient avec le capitaine Gently s'était bien passé, sans accro. Au contraire, il semblait à Magda que l'homme allait devenir un allié important dans sa vie de jeune milicienne. Une fois le rendez-vous prit, elle prit la direction de l'endroit où se trouvait l'entraînement sous la supervision du sergent Sherkan. Celui-ci l’accueilla avec un regard mauvais, c'était évident qu'il n'appréciait pas la recrue et celle-ci se doutait que ça n'allait s'arranger de sitôt...



@"Elrych Gently"
Sujet Terminé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [terminé] Elrych - Faith reveals the potential    

Revenir en haut Aller en bas
 
[terminé] Elrych - Faith reveals the potential
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Challenge Architecture extérieure - Tony.3ds /// SketchUp - Artlantis - Photoshop
» récupérer l'info " lecture terminée" avec le plugin VLC ?
» [Terminé] Ashampoo : 5 logiciels gratuits
» Living Well/Tylénol Terminé
» Tester Sunlight bouteille de 946ml gratuite-TERMINÉ-

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saom AD :: RP :: Sujets terminés/abandonnés-
Sauter vers: