test
 

Partagez | 
 

 [Terminé] Eiven - Good talkeur, bad liar

Aller en bas 
avatar
Points : 180
Crédits : design by swan
MessageSujet: [Terminé] Eiven - Good talkeur, bad liar    Dim 1 Avr - 12:31

Good talker, bad liar

Magda  & Eiven

07/02/2481

Deux jours que Magda était à Reiver. Elle vivait dans la chambre de Nenia, sa colocataire à présent. Elle dormait dans le matelas de Polo non loin de ses affaires des affaires que celui-ci n'avait pas encore débarassé. Le premier matin fut assez violent, levé aux aurores, la jeune femme eut bien du mal à quitter le lit. La journée de la veille avait été riche en émotion, son étrange visage n'était pas passé inaperçu et son attitude interdite avait réussi à agacer quelques personnes. Magda avait déjà quelques ennuis... La jeune femme soupira, se redressant quelque peu sur le lit. 6h. C'était l'heure de l'entraînement. Une barre énergétique leur avait été fourni pour combler le creux de leurs estomacs.  La veille, Magdalena avait faillit vomir l'aliment. Ce matin là, lorsqu'elle déchira l'emballage et approcha la barre de ses lèvres, un haut le coeur vint la secouer. Elle laissa tomber son petit déjeuné, tenant fermement ses mains contre son ventre retourné. C'était impossible pour elle de manger cela. Nenia l'avait conduit, le soir de son arrivée, dans le réfectoire, elle jugea bon de s'y rendre avant l'entrainement.

Attrapant son pantalon, un débardeur ainsi que sa veste trop large, Magdalena salua d'un signe de tête sa compagne de chambre, elle posa sur sa tête un bonnet pour cacher ses cheveux décoiffés et enfonça ses mains dans ses poches avant de sortir de ses quartiers et de se diriger, sous le regard interloqué, vers le mess. La jeune femme ne fit pas attention au regard que lui avait porté Nenia, celui-ci aurait sans doute dû lui mettre la puce à l'oreille. Elle n'était pas censée se rendre autre part qu'à son entrainement, mais elle n'en savait encore rien. Les couloirs étaient étrangement vides, la jeune femme était encore à moitié endormie, elle se frotta énergiquement les yeux. En pénétrant dans le réfectoire une main vint se poser brutalement sur son épaule ce qui arracha un sursaut à la jeune femme.   « Qu'est-ce que tu fais là ? » se dérobant à la poigne de l'homme, Magda se tourna pour lui faire face. Il la dépassait aisément, son visage n'était pas des plus agréables à regarder, ses yeux étaient teintés d'une douleur sourdre ainsi que d'une noirceur qui semblait habiter tout son être.

Magda le toisa un instant de plus avant d'enfoncer plus profondément ses mains dans ses poches. L'homme l'avait empoigné avec une violence qui lui était méconnue. Elle devrait sans doute s'habituer à être ainsi chahuté.... Ses parents n'étaient pas des personnes honorables, mais jamais ils n'avaient osé lever la main sur leur fille, celle-ci était incapable de se défendre. Il était primordiale qu'elle devienne une bonne combattante pour assurer sa survie ici, à Reiver. Tout était différent à présent. « Pourquoi devrais-je me justifier auprès de toi? » lanca-t-elle d'une voix assurée sans animosité. Il semblait à Magda qu'un éclair de colère avait fait briller les yeux qui la fixaient. La main de l'homme se leva de nouveau et la jeune femme ne put s'empêcher de faire un pas en arrière. Ses mains dans ses poches s'étaient misent à trembler, son coeur s'était emballé. De la peur. Elle fronça un instant les sourcils et reprit constance, se redressant quelque peu. Magdalena sortit ses mains de ses poches et les laissa retomber le long de son corps, tendant ses doigts pour en apaiser le tremblement.

L'homme n'avait pas daigner lui répondre, elle en fut quelque peu irrité, mais ne dit rien. La jeune femme s'apprêtait à lui tourner le dos quand de nouveau, il leva sa main, s'étant avancé vers elle. Il lui empoignait à présent le menton, fixant intensément les prunelles inexpressives de Magdalena. La jeune femme voulu le repousser, mais sa force était bien trop maigre pour contrer le bonhomme. Alors qu'elle sentait l'appréhension, la peur , la posséder de parts et d'autres, une jeune femme apparut. Brune, de magnifiques traits sur son visage, un corps sculpté et le regard froid et autoritaire. Elle posa ses yeux sur l'homme et vint s'interposer entre les deux. « C'est bon recrue, j'me charge d'elle, retourne à tes occupations. » avait-elle déclaré. Le même éclair de colère traversa les yeux de l'homme alors qu'il lui répondait d'une voix agressive : « Recrue ? Avec l'aide que j'ai apporté lors de l'explosion j'suis plus une recrue alors renseigne-toi avant de fouiller dans mes affaires... t'es qui pour te charger d'elle ? » Magda resta silencieuse, la main de l'homme était retombée, elle recula d'un pas, se faisant discrète. Ses mains de nouveau plongée dans ses poches, elle observait la scène non sans être déconcerté.  « Quand tu t'adresses à moi c'est soldat Sherkan, et la prochaine fois que tu outrepasses tes fonctions en faisant le travail de l'unité de garde j'en référerai à ton capitaine. À moins que tu ne veuilles passer une matinée avec notre cher capitaine Drake ». Sherkan, ce nom lui disait vaguement quelque chose, du reste, elle n'avait jamais entendu parler de ce capitaine Drake. Elle posa de nouveau ses yeux verts sur la jeune femme à ses côtés, elle ne l'avait jamais vu, que ce soit à Helion ou ici. Magda fut tenté de partir, mais cela n'aurait pas été très respectueux, d'autant que la personne semblait être décidée à prendre le cas "Magdalena Cowen" en main. La jolie brune incita l'homme à s'en aller, ce qu'il fit non sans pousser un soupire agacé.

« Ne l'excuse pas, entama le soldat Sherkan à l'intention de Magda, ici les mecs sont tous des connards, à plus forte raison ceux qui prennent un malin plaisir à te reprendre dès que tu fais un faux pas... tu es nouvelle à l'avant-poste ? » La jeune femme acquiessa doucement, se laissant entraîner vers un couloir, l'éloignant du mess. La jeune recrue ne put s'empêcher de soupirer mentalement, son estomac grondait, elle était presque persuadée que le soldat l'avait aussi entendu. Elle ne dit cependant rien à ce propos, se plaindre n'était pas dans ses habitudes, ni dans son éducation.  « Je suis arrivée en tant que recrue il y a deux jours, ajouta Magda, je viens d'Helion. » Elle scruta les environs, l'endroit lui était presque complètement inconnu, elle tourna ses yeux verts en direction de la jeune femme. «Ai-je fais un faux pas? commenca-t-elle doucement, ne laissant pas sa voix trembler, je suis incapable d'avaler la barre énergétique, je pensais manger quelque chose avant de me rendre à l'entrainement. Cela pose un problème? » Elle se redressa quelque peu tout en observant les traits fins du soldat Sherkan avec une certaine jalousie «J'ai oublié de me présenter, veuillez m'excuser, remarqua-t-elle, je suis Magda Cowen. »



Réservé.  @Eiven Hadler


Dernière édition par Ambre le Jeu 31 Mai - 0:54, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Points : 180
Crédits : design by swan
MessageSujet: Re: [Terminé] Eiven - Good talkeur, bad liar    Lun 2 Avr - 17:00

Good talker, bad liar

Magda  & Eiven

07/02/2481

L'attitude quelque peu protectrice qu'adoptait la jeune femme vis à vis de la nouvelle recrue avait de quoi déconcerter Magdalena. Celle-ci ne laissa rien paraître, mais son esprit bouillait de milles et une questions, elle ne comprenait pas un tel comportement, elle en était simplement incapable. Si la bienveillance était quelque chose d’inné chez les humains, Magda en était dépourvu. Elle ne possédait pas la moindre once de gentillesse, mais n'était pas méchante pour un sou non plus. Elle était vide, ni plus, ni moins. La jeune recrue comptait apprendre à copier les comportements des autres pour mieux s'intégrer dans cette petite société qu'était Reiver. Mais cela n'était pas gagné, elle put le constater lorsque le soldat Sherkan lui expliqua son erreur. « Il paraît qu'au niveau 0 beaucoup de réfugiés n'ont pas les moyens de se payer autre chose que ces barres écœurantes... À la longue, on s'y fait. Ton erreur est de ne pas avoir suivi les instructions des recrues. Mon premier jour d'entraînement j'ai été sortie du lit sans avoir eu le temps d'enfiler un pantalon, traînée jusqu'à la cour d'entraînement parce que j'avais tardé à me lever » Rien qu'à l'idée de devoir de nouveau mettre sous son nez la barre en question, Magda sentit une nouvelle nausée lui retourner l'estomac. Elle posa machinalement sa main sur son estomac. « Je ne sais pas comment ils font pour avaler cela. » avoua-t-elle, perplexe. « Je suis désolée, reprit-elle en se redressant, je ne pensais pas désobéir aux règles en agissant de la sorte.  » Elle nota dans un coin de sa tête la remarque qu'avait fait la jeune femme, son premier jour, elle avait été tiré du lit pour aller à l'entraînement. Décidément, la vie à Reiver ne promettait pas de beaux jours. Magda aurait dû s'y attendre, elle n'était pas présente en ce lieu pour se reposer, ni pour s'amuser -bien que le concept d'amusement lui soit quelque peu étranger-, elle avait été punie pour n'avoir pas dénoncé ses parents, elle en avait conscience, mais à présent, elle comprenait le sens de cette punition. Si sa vie à Helion n'était pas trépidante, elle n'était pas dangereuse pour autant. A Reiver, tout était risqué, le climat froid qui entourait le lieu gèlerait rapidement les entrailles de celui qui y reste trop longtemps exposé. Loin de la protection du dôme, elle se sentait extrêmement vulnérable.

Alors que Magda s'était présentée, le soldat Sherkan fit de même. « Liesel Sherkan. la jeune recrue tendit une main polie en direction de son interlocutrice. «Reste avec moi, je te trouverai quelque chose de plus comestible que ces barres synthétisées  » Liesel, ce nom sonnait étonnamment bien dans l'esprit de Magda, elle se surprit à esquisser un léger sourire en prononçant mentalement ce prénom. Il allait fort bien à la demoiselle en face d'elle. Lorsque celle-ci lui annonça qu'elle allait lui trouver quelque chose à manger, l'estomac de la recrue répondit pour elle. Elle jeta un coup d'oeil quelque peu gêné au soldat avant de lui emboîter le pas. « Je vous remercie mais je ne voudrais surtout pas vous déranger.   » Elles se dirigèrent vers les cuisines du mess, Magda se fit discrète, ne désirant pas importuner d'autant plus la jeune femme qui l'accompagnait, mais une question lui brûlait les lèvres... Elle attendit cependant que le soldat Sherkan passe sa commande pour la lui poser, une fois à l'écart des cuisines. «Excusez une telle question... mais pourquoi m'aidez-vous si vous êtes milicienne? Le jeune homme l'était aussi, et il ne semblait pas ravi par ma présence.   » La jeune recrue avait pu constater le manque d'enthousiasme et de politesse qui régnait dans les cuisines. S'ils avaient tous été éduqué par ses parents, sans doute n'auraient-ils jamais osé se comporter de la sorte. L'éducation poussée qu'avait reçu Magdlena allait poser plus de problème encore que son visage étrange, elle s'en rendait d'autant plus compte. L'élite d'Helion était bien élevée, ce qui n'était pas le cas de toutes les personnes présentes à Reiver.

La jeune femme se laissa entraîner par loin des cuisines, elles s'éloignaient un peu de mess, peut-être que la soldat cherchait un endroit caché où elle pourrait combler l'appétit de Magda. Celle-ci ne comprenait définitivement pas l'attention que Sherkan lui portait, mais que pouvait-elle dire? Elle ne pouvait sciemment pas refuser un vrai petit déjeuné même si elle savait pertinemment qu'elle n'aurait pas du se trouver ici, en cet instant, avec cette personne. «Venez-vous d'Helion, vous aussi? » ne put-elle s'empêcher de demander. La jeune femme à ses côtés semblait bien éduquée, gentille et courtoise, elle remplissait de nombreux critères qui pouvaient être compatibles avec une vie passée au dôme. Magda ne voulait pas être indiscrète, mais la question avait dépasser ses lèvres sans qu'elle ne puisse l'en empêcher. Elle était curieuse.

Réservé.  @Eiven Hadler
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Points : 180
Crédits : design by swan
MessageSujet: Re: [Terminé] Eiven - Good talkeur, bad liar    Jeu 5 Avr - 18:40

Good talker, bad liar

Magda  & Eiven

07/02/2481

La curiosité était un vilain défaut et même si Magdalena avait passé ses 18 dernières années à tenter de refréner celle-ci, elle n'avait pu s'empêcher de questionner la jeune femme à propos de ses agissements. Une aura bienveillante semblait s'épanouir autour du soldat Sherkan, c'était quelque chose que la jeune recrue ne connaissait pas, ne maîtrisait pas. Elle ne savait pas comment agir face à elle, comment se comporter, pouvait-elle s'ouvrir quelque peu? Cette idée lui fit froncer un court instant les sourcils, s'ouvrir à ceux que l'on ne connait pas amène souvent la peine et le malheur. Elle l'avait apprit à ses dépends.  « Justement parce que les miliciens devraient être les premières personnes à aider les recrues, à les intégrer.» avait expliqué la milicienne.   « L'autre gars, c'est malheureusement représentatif de la majorité des résidents : un con premier choix. Mais ne t'en fait pas, il y a des personnes bienveillantes qui seront là pour t'aider à t'acclimater. » La jeune recrue haussa les épaules d'un geste nonchalant, elle se n'en faisat pas vraiment, à vrai dire. Son sort était ici, qu'elle le veuille ou non, elle devait l'accepter avec ses contraintes et bons côtés (si elle était capable d'en trouver).Cependant, la solicitude que lui portait le soldat Sherkan la touchait réellement, l'idée que celle-ci ait pu vivre d'affreuse chose devint une évidence dans l'esprit de Magda. Elle n'était certes pas experte des comportements sociaux humains, mais se doutait qu'une telle bienveillance devait être acquise en vivant soit-même de tristes choses. «Dans ce cas, permettez-moi de vous remercier de nouveau pour votre gentillesse à mon égare.   » s'enquit la jeune recrue après un instant de réflexion. Peut-être en faisait-elle trop, c'était fort probable, mais elle se sentait redevable, une sensation qu'elle n'appréciait guère.

Après cet échange, les deux jeunes femmes s'en étaient allée aux cuisines, là où le soldat Sherkan avait demandé un plateau que Magda supposait finalement être pour elle et non pour le Capitaine Drake. Après réflexion, ce nom lui disait bien quelque chose, mais il ne semblait pas à Magda qu'elle ait déjà rencontré le personnage en question. Elle salua d'un bref signe de tête ceux qui travaillaient en cuisine et suivi consciencieusement la milicienne, se demandant un instant si son retard n'allait pas lui causer plus de problème. Il était vrai qu'au lieu de petit déjeuné un plateau qui, cette fois-ci, semblait fournit d'une nourriture comestible, elle était censée s'entraîner. De nouveau, elle s'était laissée emportée par la curiosité, demandant d'une petite voix si la milicienne venait elle aussi d'Helion. En effet, celle-ci s'exprimait bien et il semblait à Magda que seuls ceux qui avaient habités de le dôme étaient pourvu de cette qualité.  « Non, je n'ai jamais mis un pied à Helion. » Face à cette déclaration, la jeune recrue se trouva perplexe, mais ne dit rien. « J'ai passé toute ma vie avec une communauté de survivants aux valeurs humaines et intègres. Loin de ce qu'on peut trouver au sein des groupes que Reiver surveille. Loin de Reiver lui-même à vrai dire... » Cela démentait l'idée que la recrue se faisait des tribues qui vivaient à l'extérieur du dôme ou de Reiver. Elle ne s'était jamais réellement intéressée aux outsiders, mais elle en avait entendu certains propos qui ne correspondaient pas avec les termes qu'avait employé le soldat Sherkan pour décrire les siens.  « Mais comme toute bonne chose dans ce monde, ça ne pouvait durer. Les âmes justes finissent inévitablement par se faire dévorer par des prédateurs. Il faut rester prudent, à chaque instant. Sans doute est-ce pour ça que Reiver est aussi impitoyable et peut paraître si cruel. »

La voix du soldat trahissait quelque peu sa peine, Magda ne savait comment réagir, la compassion n'était pas dans ses cordes. Elle pouvait se montrer froide, pragmatique, à l'écoute, mais lorsqu'il s'agissait de comprendre des sentiments si profonds, elle se trouvait complètement déboussolée. Mieux valait ne pas trop creuser ce sujet, au risque de froisser et blesser la milicienne et ce n'était pas son but, loin de là. Elle conclut mentalement qu'un certain malheur était arrivé à la tribu de la belle brune sans que celle-ci ne puisse les sauver, elle avait dû se trouver bien désorientée, elle aussi... «Veuillez excuser ma curiosité, je ne voulais pas vous ramener à de mauvais souvenirs...   » s'enquit Magda avant de reprendre d'une voix plus assurée. «C'est étrange, je ne pensais pas qu'il serait réellement possible de vivre en dehors du dôme ou de l'avant-post, le monde à l'extérieur à l'air tellement hostile, on m'a raconté bien des choses sur les peuples de dehors, mais jamais en des termes élogieux.   » La jeune recrue nota cependant la cruauté dont parlais la milicienne à propos de Reiver, pour cela, au moins, elle ne s'était pas trompée. Elle se faisait confiance et croyait en elle, Magda allait survivre et s'adapter, qu'importe la façon, c'est ce qu'elle avait toujours fait, c'était dans sa nature.

« Qu'est-ce qui t'a amenée à intégrer l'avant-poste ? » demanda la milicienne tout en poussant une porte qui dévoilait un escalier menant à l'étage. La jeune femme ne savait pas où celui-ci menait, cependant, elle ne se sentait pas particulièrement en danger avec le soldat Sherkan et jugeait bon de suivre celle-ci sans se poser de question. « Je vivais à Helion avec mes parents commença la recrue tout en grimpant énergiquement les marches, ils avaient une bonne situation, mais n'étaient pas pour autant satisfaits.» Finalement, la pièce du dessus se dévoila, un endroit où l'on entreposait visiblement des objets, ustensile et équipements qui ne servaient pas souvent, cela pouvait se voir à l’œil nu tant il y'a avait de poussière sur certains d'entre eux. Le ventre de la recrue grognait toujours, mais elle ne pouvait se permettre de manger sans que la milicienne ne l'invite à le faire. Elle continua, « Ils ont fait un trafic de puce, se sont fait prendre. J'étais au courant du trafic mais je n'ai jamais rien dit. A Helion, il faut toujours dénoncer les actes criminels, même si ceux-la sont fait par sa propre famille. Elle haussa nonchalamment les épaules, indifférente face à l'histoire qu'elle racontait. Je ne les ai pas dénoncé, alors quand ils se sont fait prendre, eux ont été éxilés à l'extérieur, et j'ai été envoyé à Reiver pour servir l'avant poste. » conclu-t-elle avant de lever le menton et d'observer un instant la milicienne. «Puis-je vous retourner la question ? »

Réservé.  @Eiven Hadler
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Points : 180
Crédits : design by swan
MessageSujet: Re: [Terminé] Eiven - Good talkeur, bad liar    Mar 17 Avr - 0:57

Good talker, bad liar

Magda  & Eiven

07/02/2481

Jamais Magdalena n'aurait cru un jour maudire sa bonne éducation, pourtant à cet instant, elle semblait s'intimer mentalement de nombreuses insultes et menaces, mettant en garde son propre corps, empêchant celui-ci de se jeter sur la nourriture qui se trouvait dans le plateau posé devant elle. Les deux jeunes femmes venaient de prendre place, au sol, face à face, alors que la recrue lui racontait sa vie à Helion, le trafic de ses parents surtout, puisque c'était finalement la seule chose intéressante qui lui soit arrivée en 18 années. Peut-être était-ce une bénédiction, peut-être était-ce pour quelque chose de mieux qu'elle avait été envoyée ici. Non, Magda ne croyait pas en une force supérieur, pas même en une destinée, elle comptait sur elle-même pour faire ses propres choix, rien ni personne dans ce monde ne pourrait la sauver si elle n'y parvenait pas seule. Même au dôme, elle avait cette mentalité. Elle n'avait jamais été épaulée, pas même dans ses passades les plus sombres, gorgées de cauchemars et de sueurs froides. Ces cauchemars, elle en avait parlé une fois, tentant de résoudre ce mal en elle qui semblait croître à mesure que passaient les nuits, mais ses parents avaient été sourds à ses maux, la jugeant simplement incapable et peu courageuse. Chassant d'un discret coup de tête ses idées, Magda s'installa un peu plus confortablement sur le sol, ses jambes en tailleur et son dos aussi droit que possible.

« Sers-toi. » lui intima la milicienne, ce que la recrue fit sans retenue, mais toujours en essayant de garder un peu de dignité. Son ventre semblait crier famine, c'en était presque douloureux. Plantant sa fourchette dans ce qui semblait déjà plus comestible que la battre synthétisée, la jeune femme écouta le soldat Sherkan lui répondre. « Un coup de chance. Reiver a pensé pouvoir faire quelque chose de moi. » Elle acquiessa silencieusement, bien que cette vague réponse ait éveillée en elle une curiosité plus grande encore. Cette jeune femme semblait pleine de mystère, forte et fragile à la fois. Elle était bienveillante et parlait d'une voix douce qui réconfortait le coeur imperméable de Magdalena. Elle avait dû traverser bien des choses pour que son regard soit ainsi, teinté de quelque chose que la recrue ne savait identifier. La compréhension des sentiments, ce n'était pas vraiment son fort.  « Avec moi tu peux abandonner les bonnes manières, même si tes supérieurs apprécieront sûrement ta façon de parler, tu peux t'en passer avec moi » De nouveau, la jeune femme acquiesça, mâchant énergiquement ce qui lui remplissait peu à peu l'estomac, une sensation agréable s'emparait peu à peu d'elle. Ses supérieurs, nota-t-elle mentalement, certains ne semblaient pas particulièrement apprécier son attitude, bien qu'elle fasse de son possible pour pallier à son manque d'intégration. Elle ne comprenait pas encore bien le fonctionnement de Reiver, il fallait dire qu'on le lui avait rapidement expliqué, la chose avait été expédiée et Magda laissée pour compte au milieu d'un couloir.

Puis il y avait les autres recrues, celles-ci semblaient bien peu apprécier la jeune femme, mais c'était réciproque. Seulement, le sergent chargé de leur entraînement ne lui semblait pas plus enclin à la sympathie que les autres, fronçant les sourcils, arrêtant même son geste alors que sa fourchette restait en suspens dans l'air, Magda tenta de se souvenir du nom de cet homme. Puis levant les yeux vers le soldat, évitant de justesse que la nourriture ne tombe sur le sol, cela lui revint. Sherkan. Sergent Sherkan. Et la jeune femme en face d'elle se trouvait être le soldat Liesel Sherkan. Engloutissant une nouvelle bouchée tout en observant la milicienne d'un oeil curieux, elle détailla les traits de son visage, tentant de trouver une ressemblance avec l'homme qui l'entraînait. Elle ne l'avait pas vraiment regardé, il était présent sur le trajet entre Helion et l'avant poste, puis elle l'avait rencontré la veille, pour son premier entraînement, pourtant, il ne lui semblait pas que Liesel ait un seul point commun avec lui, hormis le nom de famille.

«Merci pour le plateau, c'est quand même meilleur que ces barres... » lança-t-elle d'un ton léger, presque rieur. Reposant sa fourchette sur l'assiette qui n'était pas vide, elle fit une petite pause afin de plonger son regard dans celui de la jeune femme qu'elle voyait picorer les quelques baies qui avaient étés posées là. «C'est possible que je me trompe, reprit-elle un peu plus sérieusement, mais il me semble que le sergent qui nous entraîne a le même nom de famille que vous. Je crois bien que les autres l'appellent Sergent Sherkan.   » Elle posa sa main sur son menton, fronçant les sourcils, se forçant à se souvenir de cette information. Puis d'un coup de tête convaincue, elle redressa le visage. «Oui, je crois bien que c'est ça. Avez-vous un lien de parenté? » Elle détailla de nouveau le visage de la jeune femme «Vous ne vous ressemblez pas vraiment... serait-il tout de même votre frère? Ou... cousin ? Père ? Oh, peut-être est-ce votre époux ! » acheva-t-elle en levant la main devant sa bouche, persuadée d'avoir fait une bourde.



Réservé.  @Eiven Hadler
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Points : 180
Crédits : design by swan
MessageSujet: Re: [Terminé] Eiven - Good talkeur, bad liar    Jeu 31 Mai - 0:27

Good talker, bad liar

Magda  & Eiven

07/02/2481

Son ventre se remplissait à mesure que Magda dévorait ce qu'il y'avait dans l'assiette. Ce n'était certes pas excellent, mais largement suffisant pour cette fraîche matinée. La recrue ne savait quelle attitude tenir vis à vis du soldat en face d'elle, d'autant plus lorsque celle-ci annonça être la seule du sergent Sherkan. Celui-la même ne portait pas la jeune femme dans son cœur, si tant est qu'il ait un coeur. Sa propre réflexion la fisse doucement sourire, ici, à Reiver, les hommes et femmes semblaient dépourvus de sentiments amicaux. Elle-même n'était pas très expressive, elle n'affichait ni sa joie ni sa tristesse, comme un défaut de fabrication, une armure, une carapace qu'elle s'était forgée au fil des années, au fil des douleurs. Magda n'avait jamais eut à se battre physiquement, sa vie devait être bien tranquille face à celle du soldat en face d'elle, celle-ci disait avoir vécut à l'extérieur. Quand bien même Eiven avait eut bien des malheurs, Magda avait eut sa dose, en l'espace de très peu d'années, elle avait encaissé bien des choses, des douleurs morales, mentales qu'elle n'eut jamais l'occasion de soigner.

« Arrête de me vouvoyer » lui intima la demoiselle, finissant de mastiquer, elle acquiesça doucement et entama d'une voix légère. «C'est plus fort que moi, pardon. ». L'estomac de la recrue semblait compacte à présent, remplis d’aliments riches qui devraient réussir à la faire tenir debout jusqu'au prochain repas, sans doute. Elle allait rapidement devoir s'habituer aux us de l'avant-poste, son corps n'étant pas des plus résistants, sans adsorber les nutriments essentiels à son bon fonctionnement, elle ne doutait pas de souffrir régulièrement au cours des entraînements. L'heure tournait rapidement et si l'entraînement lui était sorti de la tête, il se trouve qu'à présent, son esprit était focalisé la dessus. Elle n'était pas censée être aux côtés d'Eiven à cet instant, elle était censée recevoir des coups, apprendre à se positions, apprendre à se défendre. Elle comptait y arriver, coûte que coûte. Rendre cet homme, Sherkan, fier de son apprenti. Même si celui-ci n'en avait cure, c'était principalement pour sa fierté personnelle que la recrue désirait se donner à fond. Elle voulait se prouver à elle-même, à l'avant poste et surtout à son entraîneur, que malgré son physique maigrichon, elle pouvait y arriver.

Ceci dit, il ne fallait pas non plus se mentir: Magda s'avérait être très mauvaise dans ce domaine. Elle encaissait les coups sans rien dire, mais souffrait tout de même. La recrue n'était pas habituée à la douleur physique, elle ne savait réellement comment la gérer. Il lui faudrait un peu de temps pour apprendre cela, en espérant ne pas être mise à la porte avant. Le règlement de Reiver restait encore vague à ses yeux, elle n'y comprenait pas grand chose. L'endroit était bien différent de là où elle venait, Helion n'était en aucun cas aussi strict que l'avant-poste... du moins, elle ne l'avait jamais ressenti de cette manière. Repoussant finalement le plateau, y laissant les baies qu'Eiven mangeait, elle se laissa retomber sur ses coudes, étirant son dos par la même occasion. «Je suppose que je devrais rejoindre l'entraînement à présent...   » murmura-t-elle en fixant à travers ses cheveux le soldat. «... d'autant qu'il doit y avoir des sanctions pour les retardataires. Votr- Non, ton frère ne semble pas commode   » Elle se redressa de nouveau, plongeant ses prunelles vertes dans celles, d'un bleu sans fond, de la jeune femme. «Merci encore, j’espère pouvoir te rendre la pareille, un jour ou l'autre... » Finalement, Magda sortait de cette situation avec le ventre plein, l'esprit plus réveillé et une dette envers la sœur de son entraîneur. Elle s'en sortait pas si mal pour son troisième jour au sein de l'avant-poste.


Terminé.  @Eiven Hadler
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: [Terminé] Eiven - Good talkeur, bad liar    

Revenir en haut Aller en bas
 
[Terminé] Eiven - Good talkeur, bad liar
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [eden team] the good the bad and the ugly (flo55)
» Challenge Architecture extérieure - Tony.3ds /// SketchUp - Artlantis - Photoshop
» récupérer l'info " lecture terminée" avec le plugin VLC ?
» [Terminé] Ashampoo : 5 logiciels gratuits
» Living Well/Tylénol Terminé

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saom AD :: RP :: Sujets terminés/abandonnés-
Sauter vers: