AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Communauté
Φ Soutenez After Dawn !
Φ AD recrute un admin
Φ Steros a besoin d'effectifs !
Φ --
Intrigue en cours
Φ Tout savoir sur le Chapitre I
Φ S'inscrire aux RP de groupe
Φ Merci de tenir compte du climat
Φ Début de la vague de froid : 15/01/2481
Φ Ne pas RP après le 01/03/2481




Attendus
Merci de privilégier Steros
Merci d'éviter les Natifs
Personnages
30 joueurs ◈ 33 personnages
18 Hommes ◈ 15 Femmes
Helion 09 hab.
Reiver 09 hab.
Steros 06 hab.
Extérieur 09 hab.

Partagez | 
 

 Saoryne Meehan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar

Points : 221
Crédits : Lux Aeterna / Astra
« L’homme est le seul animal qui en fait souffrir d’autres sans autre but que celui-là. »
Arthur Schopenhauer

Face to face
Allégeance : Camp 3
Fonction : dsff
Champ 2 : zd



 Sujet: Saoryne Meehan   Jeu 11 Jan - 17:30

Saoryne Meehan
ft. Tatiana Maslany
31 ans ◈ Menuisière ◈ Célibataire
Steros ◈ Réfugiée
Serviable + Reconnaissante + Conciliante + Obéissante + Patiente
Perturbée - Instable - Craintive - Agressive - Influençable
Anecdotes

Saoryne ne connaît pas son nom de famille, il s'est envolé avec sa séparation de sa famille lorsqu'ils ont été exclus du dôme. Celui de son binôme d'intégration lui fut donc attribué ◈ Elle a passé 5 années enfermée par le groupe de Jaxson qui comptait la vendre - sans succès vu ses déficiences ◈ Sao souffre de quelques troubles qui la rendent très instable, borderline, elle a beaucoup de mal à gérer ses émotions et ses actes ◈ Elle est sujette à des troubles obsessionnels qui parfois l'handicapent dans sa vie de tous les jours ◈ Saoryne n'a que trop peu de souvenir du dôme : une simple image faite de gris, d'odeur de fer, d'un sentiment d'étouffement et cette faim perpétuelle ◈ Bien qu'elle était jeune lorsqu'elle fut exclue du dôme, elle porte la marque des exilés ◈ Considérant qu'être intégrée à Steros est une chance inestimable, Saoryne est prête à tout pour y garder sa place durement acquise ◈ De part son renfermement, Sao aime être dans ses pensées, ses rêveries. Cet isolement lui accorde une certaine créativité que Steros a su exploiter
Histoire

Respiration haletante.

La sueur perle sur le long de sa peau et il lui est impossible d'ouvrir les yeux. Suffocation dans un songe qui fut sa réalité. Sa voix est coupée et pourtant elle crie, criant si fort, à s'en époumoner sans qu'aucun son ne sorte. Incapable d'appeler à l'aide, son souffle finit par se couper. Une main vient se poser sur la sienne. Elle la sent, la perçoit, tente de s'y raccrocher, mais rien n'y fait. Elle se laisse envahir par cette peur du noir, de l'enfermement, de ces visages qui l'asservissent et la violentent. Elle veut quitter cette vision d'horreur qui la fait transpirer d'effroi. Mais elle ne peut pas. Secouée de force, c'est en pleurs qu'elle se réveille enfin.

Ces terreurs ne cessent de l'éprendre dès lorsque ses yeux se ferment. Pourtant, il faut bien dormir. Il faut bien pour ne pas se griller le reste de neurones qui daignent fonctionner. « Ne me laisse pas... » Murmure-t-elle à son binôme. Il allait bien falloir. Leary ne pourrait pas la couver comme une enfant éternellement. C'était impossible. Et Saoryne le savait. Malgré les peines, elle avait réussi à retrouver un semblant d'équilibre. Elle avait beau rester en retrait de tous et de tout, l'intendant l'avait assignée à une tâche utile au campement qui ne la forcerait pas à côtoyer du monde si elle ne s'y sentait pas prête. Il croyait en elle, contrairement à bien d'autres. Même si son binôme était loin d'être dans ceux qui croyaient en elle, Saoryne ne voulait pas la lâcher. Elle ne voulait pas se retrouver seule. Pas cette nuit.

Son intégration avait été sujette à bien des débats. Rapidement identifiée comme une personne à problème, lorsque les éclaireurs sont tombés sur elle, Saoryne fut mise en isolement. Le temps de comprendre qui elle était. Terrifiée, éreintée, affamée et assoiffée, elle ne parlait même pas. Défiant tout contact avec violence. Après trois jours, nourrie, reposée et habillée d'autre chose que ses haillons, elle finit par ressembler à autre chose qu'à un zombie lâché en pleine nature. L'un des régisseur vint l'approcher à discrétion des gardes. Lui demandant de parler. De dire qui elle était. Lui laissant penser qu'elle pourrait alors rester parmi eux si elle parvenait à s'intégrer. Des larmes revinrent ternir le visage de Saoryne. Elle n'y croyait pas... Ne réalisait pas...

« J-je m'appelle Saoryne... »

Sa voix était rayée, enrouée de ce mutisme dans lequel la jeune femme s'était emmurée. Il s'approcha d'elle, doucement, s'arrêtant en voyant que déjà, elle reculait de trois pas. Il lui assura qu'il ne lui ferait aucun mal, qu'il n'avancerait pas plus. Ses traits se détendirent à nouveau. Tout comme sa langue commença à se délier.

« Pitié ne me faites pas de mal... je vous en supplie... »

La survivante s'effondra en sanglots intarissables. Culpabilisant de la voir ainsi, il s'avança malgré sa promesse et vint poser une main sur son bras. La lovant ensuite contre lui à voir qu'elle n'opposait pas de résistance. Il tenta de la calmer, posant une main sur sa tête dont il caressait avec douceur la chevelure.

« Personne ne te veut de mal ici. Tu es en sécurité avec nous. On n'a aucune raison de te faire le moindre mal Saoryne. »

Ses pleurs finirent par cesser. Elle resta blottie contre lui. Silencieuse. Étouffant ses derniers sanglots. L'étreinte rassurante du régisseur eut l'effet escompté. Et elle finit par lui expliquer son histoire.

Les détails n'avaient pas d'importance et il ne chercha pas à les connaître. Respectant la douleur que cela devait lui infliger de ne serait-ce, que faire allusion à ce qui lui était arrivée. Elle s'était enfuie d'un campement. Un groupe qui capturait et revendaient les êtres humains. Ils avaient tué l'ermite chez qui elle avait trouvé refuge. Un homme âgé dont elle et son frère avaient croisé la route. Elle n'avait que dix ans lorsqu'elle a quitté le dôme. Non pas par choix, ni parce qu'un membre de sa famille avait commis une erreur. Non. La milice faisait croire à un complot de leur part, à sa famille et d'autres voisins. Mais la réalité était que le dôme avait besoin de place. Helion sacrifiait alors impunément des familles entières pour laisser place à des personnes plus méritantes.

Quelques têtes coupées et les autres jetés aux ordures. Dehors. Mais l'extérieur n'était pas fait pour tout le monde. Surtout pas pour les réfugiés. Saoryne perdit ses parents, des amis, des inconnus qui pourtant, l'aidait à survivre. Un groupe qui se rétrécissait toujours de plus en plus. Une maladie prit l'un des survivants. Son frère avait peur qu'ils ne viennent à tomber malades eux aussi. À cracher du sang et tomber sous la fatigue. En pleine nuit, il prit Saoryne par la main et la força à partir avec lui. Ils coururent loin, très loin, à n'en plus pouvoir respirer. Écroulés de fatigue, ils trouvèrent refuge dans un caverne où résidait un vieil ermite. Oh il ne devait pas dépasser les 55 ans. Mais pour l'extérieur, c'était déjà une prouesse.

L'homme était aveugle. Il avait apprivoisé un oiseau qui lui faisait office de messager. L'alertant de la venue d'étrangers. L'aidant à se guider, se repérer. Il avait quelques provisions, de quoi dormir confortablement. Un véritable petit nid. Sans même savoir qui ils étaient, il accueillit les deux jeunes gens. Ils passèrent plusieurs jours auprès de lui. Saoryne s'occupait d'arranger les provisions, son frère de chasser, de ramener les bienfaits de la nature sous les conseils avisés du sage.

Ce dernier leur raconta son accident. La fois où, attaqué, il se fit brûler les yeux. Un moyen pour ses ravisseurs de le rendre indépendant. Mais il était parvenu à s'adapter à ce sens coupé. À percevoir son environnement différemment. Ainsi, il apprit à éveiller les sens des deux jeunes gens en leur bandant les yeux. Bien que Saoryne n'était pas des plus réceptives, son frère faisait un très bon disciple. Tout se passait bien pour eux jusqu'à il y a de ça 6 ans. Un groupe de rôdeurs de qui ils restèrent éloignés. Mais l'un d'eux devait avoir perçu dans les hauteurs l'oiseau de l'ermite. La nuit tombée, la caverne fut prise d'assaut. Le frère de Saoryne tenta de se défendre tant bien que mal. L'obscurité était son alliée, mais alors qu'il tenait un couteau sous la gorge d'un des malfrats, un autre vint appuyer sa lame contre la gorge de l'ermite. « Lâche-le ! » Il refusa. La gorge du sage fut tranchée. Arrachant un cri à Saoryne qui se débattait de l'emprise de deux autres assaillants. « Tu ne lui feras rien. T'as pas les couilles de tuer un homme », le provoqua le meneur.

Ses genoux tremblaient, il était terrifié. Les lueurs de la nuit laissaient transparaître cet effroi alors que Saoryne le regardait d'un œil suppliant. « Lâche-le ! Cria Saoryne à l'attention de son frère. Prenez c'que vous voulez et fichez-nous la paix ! » Proposa innocemment la jeune femme. Son frère ne lâchait pas le rôdeur. Le meneur s'avança vers Saoryne avec un sourire malicieux et un regard lubrique. Elle tenta de se débattre mais en vain. Son frère lui hurla de s'éloigner d'elle. Mais il n'en fit rien. L'assaillant commença à défaire l'attache de son pantalon face aux sanglots de Saoryne que les sbires mirent à genoux. Son frère cria de rage et lâcha prise sur leur comparse avant de vouloir se jeter sur le leader. Ce dernier se retourna et assomma le jeune homme qui se retrouva au sol, évanoui.

Saoryne était en pleurs. Terrifiée. « On va prendre ce qu'on veut », déclara calmement avec un large sourire le malfrat avant de décocher à Sao une droite qui la mit K.O..

À son réveil douloureux, Saoryne était cloisonnée entre quatre murs de taule. Elle frappa à maintes reprises jusqu'à s'en faire saigner les mains. Mais rien n'y faisait. L'hystérie durant un certain temps avant qu'on ne vienne la calmer avec des coups et autres brimades. À peine nourrie, se mettant parfois à parler toute seule, elle paraissait avoir complètement tourné la carte. Elle n'a jamais été une fille très facile... Bien que très maniaque à Helion, sa condition la força à prendre sur elle bien des frustrations. Un amas de concessions qui la rendaient instable et irritable. Il lui arrivait de s'acharner à boucler vingt fois sa ceinture car la boucle n'était pas parfaite. À assurer de poser un pied plusieurs fois avant d'être confiante face au pas suivant.

Enfermée, ça n'arrangeait pas les choses. Bien au contraire. Elle en perdit la notion du temps, de qui elle était. Seul son prénom et son origine persistait. Elle ne se souvenait que du visage de son frère, de l'ermite, et d'un quelques sensations à Helion sans être vraiment sûre que ce soient de réels souvenirs.

Les rares fois où il lui était permis de voir la lumière du jour était pour faire face à des acheteurs. Car c'est ce qui les intéressaient, à eux : vendre les humains comme de la viande ou objet. Personne ne voulait lui dire ce qui était arrivé à son frère. Personne. Sa solitude était complète. Pensant ne plus rien avoir à perdre, Saoryne tentait systématiquement de filer entre les doigts de ses ravisseurs. Sa persévérance à vouloir se montrer désinvolte faisait fuir les acheteurs potentiels qui préféraient avoir des esclaves dociles.

Jetée une énième fois en cage après une transaction non concluante, Saoryne remarqua une lumière étrange dans l'entrebâillement de la porte. Elle le nota car jamais lueur n'avait traversé ces taules qui l'étouffaient. Saoryne s'approcha et poussa doucement la dite porte. La lumière vint heurter ses traits. Le rôdeur avait mal fermé sa prison de fer. Sans réfléchir, Saoryne en profita pour s'enfuir et courir. Loin. Très loin. Aussi loin que le lui permirent ses jambes.

Après une dizaine d'heures, ses poumons pratiquement arrachés et plus aucune perception de son corps endoloris, Saroyne s'effondra à terre. Par chance, ce ne furent pas ses ravisseurs qui remirent la main sur elle. Mais un groupe d'éclaireurs de Steros qui décida de la ramener au campement.

Vanka
J'ai 25 ans et je suis employée d'un laser game. J'ai connu After Dawn grâce à Vanka :oui: . Mon personnage est un inventé créé par Vanka. J'accepte que mon personnage soit utilisé comme scénario si je venais à être supprimé. J'accepte le règlement et consens à le respecter.

Codes à remplir pour les bottins

Code:
<font class="wr-txu">Tatiana Maslany ◈</font> <steros>Saoryne Meehan</steros>
Code:
<font class="wr-txu">Menuisière ◈</font> <steros>Saoryne Meehan</steros>

_________________
you should not leave me


ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://saom-ad.forumactif.fr
avatar

Points : 221
Crédits : Lux Aeterna / Astra
« L’homme est le seul animal qui en fait souffrir d’autres sans autre but que celui-là. »
Arthur Schopenhauer

Face to face
Allégeance : Camp 3
Fonction : dsff
Champ 2 : zd



 Sujet: Re: Saoryne Meehan   Ven 19 Jan - 23:42

Saoryne Meehan
ft. Tatiana Maslany
31 ans ◈ Menuisière ◈ Célibataire
Steros ◈ Réfugiée
Serviable + Reconnaissante + Conciliante + Obéissante + Patiente
Perturbée - Instable - Craintive - Agressive - Influençable
Informations

Saoryne ne connaît pas son nom de famille, il s'est envolé avec sa séparation de sa famille lorsqu'ils ont été exclus du dôme. Celui de son binôme d'intégration lui fut donc attribué ◈ Elle a passé 5 années enfermée par le groupe de Jaxson qui comptait la vendre - sans succès vu ses déficiences ◈ Sao souffre de quelques troubles qui la rendent très instable, borderline, elle a beaucoup de mal à gérer ses émotions et ses actes ◈ Elle est sujette à des troubles obsessionnels qui parfois l'handicapent dans sa vie de tous les jours ◈ Saoryne n'a que trop peu de souvenir du dôme : une simple image faite de gris, d'odeur de fer, d'un sentiment d'étouffement et cette faim perpétuelle ◈ Bien qu'elle était jeune lorsqu'elle fut exclue du dôme, elle porte la marque des exilés ◈ Considérant qu'être intégrée à Steros est une chance inestimable, Saoryne est prête à tout pour y garder sa place durement acquise ◈ De part son renfermement, Sao aime être dans ses pensées, ses rêveries. Cet isolement lui accorde une certaine créativité que Steros a su exploiter
Liens recherchés

♂/♀ Titre du lien ◈ Description du lien

♂/♀ Titre du lien ◈ Description du lien

♂/♀ Titre du lien ◈ Description du lien
Liste de RPs

Titre du RP 00/00/0000
@"Partenaire" ▬ Privé/Event/Libre

Titre du RP 00/00/0000
@"Partenaire" ▬ Privé/Event/Libre

Titre du RP 00/00/0000
@"Partenaire" ▬ Privé/Event/Libre

_________________
you should not leave me


ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://saom-ad.forumactif.fr
avatar

Points : 221
Crédits : Lux Aeterna / Astra
« L’homme est le seul animal qui en fait souffrir d’autres sans autre but que celui-là. »
Arthur Schopenhauer

Face to face
Allégeance : Camp 3
Fonction : dsff
Champ 2 : zd



 Sujet: Re: Saoryne Meehan   Ven 19 Jan - 23:42




Leary Meehan ◈ Binôme d'intégration
Elle a fait de son mieux pour essayer d'intégrer Saoryne à la vie du camp. En un sens, elle y est parvenue. Même si le comportement de Sao est instable et peu prometteur pour l'avenir, Leary a développé un certain attachement envers elle. Peut-être est-ce le fait de lui avoir donné son nom lorsqu'elle lui fut attribuée sans patronyme... ou peut-être une simple pitié. L'éclaireuse et Saoryne sont très différentes dans leur façon de se comporter et d'appréhender la société. Mais ça n'empêche toutefois pas Leary de se sentir concerner par Sao qui lui est très reconnaissante de tout ce qu'elle a fait pour elle. Seulement, Saoryne n'est pas très douée pour explicité sa reconnaissance. Ne montrant sa gratitude que par quelques attentions passant parfois inaperçues.


Prénom Nom ◈ Lien
Description.


Prénom Nom ◈ Lien
Description.

_________________
you should not leave me


ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://saom-ad.forumactif.fr
avatar

Points : 221
Crédits : Lux Aeterna / Astra
« L’homme est le seul animal qui en fait souffrir d’autres sans autre but que celui-là. »
Arthur Schopenhauer

Face to face
Allégeance : Camp 3
Fonction : dsff
Champ 2 : zd



 Sujet: Re: Saoryne Meehan   Ven 19 Jan - 23:47




Jaxson Ace ◈ Ancien ravisseur
Il faisait partie du groupe qui a capturé Saoryne. Elle l'ignore, mais c'est lui qui a laissé la porte ouverte afin qu'elle puisse s'échapper. Elle le considère comme la personnification de tous les maux qu'elle a subit durant sa détention et le craint comme la peste. Les habitants de Steros ne comprennent pas... Et elle ne comprend pas qu'ils ne comprennent pas... Ne voient-ils pas l'horreur de ce qu'il a pu faire ? La noirceur de son âme ? Sao a l'impression d'être consumée de l'intérieur dès lors qu'elle pose les yeux sur lui.


Prénom Nom ◈ Lien
Description.


Prénom Nom ◈ Lien
Description.

_________________
you should not leave me


ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://saom-ad.forumactif.fr
Contenu sponsorisé



 Sujet: Re: Saoryne Meehan   

Revenir en haut Aller en bas
 
Saoryne Meehan
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saom AD :: RP :: Tools-
 
Sauter vers: